/// CHRONIQUES
Date d'ajout : 27-10-21

Rouquine – « Mortel » : La Chronique

Gagnants du programme de télécrochet « The Artist » , Sébastien Rousselet et Nino Vella nous proposent leur univers à la pop soignée sous le nom de Rouquine. Cultivant un art du beau texte, les français nous impressionnent de leur talent sur un EP intitulé « Mortel ». Dans un premier opus intelligent et éblouissant, les ligériens nous proposent 4 titres puissants à l’électro-pop urbaine.

A l’image de cet EP au graphisme sobre, la musique des français touche du doigt une approche épuré et au design fin. Démarrant sur un titre des plus touchants, le duo ouvre le bal sur un « Mortel » enivrant et prenant aux tripes. Parler du cancer, la chose n’est pas aisée pourtant c’est avec cette thématique que Rouquine  se dévoile sur un texte à tomber.  Dans une musique des plus rythmées, le duo dessine avec bienveillance et tact les derniers jours d’un malade. On se laisse guider par cette musique joyeuse sur ce texte émouvant aux larmes. 

Poétiques à souhait, les textes de Rouquine ne laissent pas indifférents. Sans en faire des tonnes, le duo nous propose une musique enlevée et légère qui cache une profondeur folle. Naviguant sur le fil entre textes touchants et second degré, les français nous enivrent de leur licences poétique sur un « Tombé » nous faisant frissonner de sa précision. Jouant d’une texture musicale au syncopé rythmique, le duo s’invente un univers contrasté qui nous fait chavirer. Il y a de la malice, de l’humour et une pointe de nostalgie dans ces textes assumés.

Le duo nous retournent une nouvelle fois avec ce titre tout en humour et en pertinence autour de l’arrivée d’un enfant. On retrouve dans le duo cette force de la plume qui est rapidement mis en valeur par une musique toujours précise. Rouquine joue de son humour et de son second degré pour aborder la transmission avec beaucoup de pertinence. Loin de caresser son public sans le sens du poil, le duo joue sur une ironie qui n’en finit pas de nous bousculer ou de nous faire rire.

Ode à la vie, ces quelques titres de Rouquine nous enivrent.  Dans une bande son mêlant sentiment d’urgence et beauté mélodique, le duo nous bouleverse de ses textes hors normes.  Jouant sur une opposition musique / thématique, Rouquine nous embrasse de sa poésie dans des compositions touchantes et étincelantes. Mélangeant électro et pop dans des compositions où chaque sonorité vient appuyer le message, les français transforment l’essai sur un premier EP en forme de coup de poing qui fonctionne à merveille. Dépoussiérant une variété française, le duo n’en finit pas de nous saisir de sa modernité et de son efficacité. 

Note : 9/10

Arnaud Le Tillau
arnaud.letillau@quai-baco.com


Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production