/// CHRONIQUES
Date d'ajout : 04-09-17

Mademoiselle K – « Sous les brûlures, l’incandescence intact »

On avait laissé une Mademoiselle K chantant en anglais sur un « Hungry Dirty Baby » qui à l’époque avait grand bruit du fait de son divorce avec sa maison de disque et la création pour l’occasion de son propre label. C’est encore une séparation qui est à la source de ce nouvel album mais amoureuse cette fois-ci. Puisant dans sa souffrance une matière artistique folle, la française nous livre ce qui apparait comme son meilleur album peuplé de ce rock brut et audacieux qu’elle sait si bien composer.

Mademoiselle K - « Sous les brûlures, l’incandescence intact » : La chroniquePlus libre que jamais, Mademoiselle K ouvre cet album d’un « Bonjour, Bonjour » à la fougue tranchante qui insuffle à son rock une approche piquante rare. La française impressionne de sa liberté de ton et de sa maîtrise musicale. Travaillant toujours plus en avant un style brut et sobre au tranchant rock, elle nous livre un titre dense et très personnel. On y retrouve tout ce qui fait le sel de la musique de Mademoiselle K, ce mélange équilibré d’approche punk et de pop au niveau de la mélodie. La française nous propose un premier titre accrocheur au rock émacié qui plonge en partie dans une electro grasse donnant au tout une atmosphère noire extrêmement collante.

Véritable thérapie, cet album aborde avec franchise la souffrance d’une rupture amoureuse. Dévoilant progressivement ses sentiments, la française se dévoile dans différents titre au rock noir donnant à voir la progression de son esprit. Perdue sur « Bonjour, Bonjour », déversant son mal être sur « S I C K », analysant les causes « On s’est laissé » ou tout simplement triste sur « J’ai pleuré » on suit Mademoiselle K dans son cheminement qui progressivement l’amène à un nouveau départ.

S’amusant à alterner les titres aux constructions simples et les titres plus expérimentaux, Mademoiselle K ménage avec raison son auditoire. Pourtant on ressent une vraie recherche dans une expérimentation pop rock toujours très tranché qu’elle assume avec une vigueur rare. Car celle qui se destinait au métier de prof ne se laisse pas enfermer dans un style connu mais préfère dessiner à grand renfort d’instrumentations extrêmement travaillées une musique forte à califourchon entre musique française et expérimentation pop. Dans un psychédélisme très electro, elle nous livre un titre à l’imaginaire diablement addictif et au travail toujours aussi bluffant.

Véritables titres pivot, « Sous les brûlures » et « Pour aller mieux » font basculer l’album. Plus question d’abattement mais bien d’une énergie intacte qui revient au galop au travers d’un rock rageur et granuleux ou d’une mélodie mélancolique venant illustrer une foule d’anonymes répondant à la question « Que faites vous pour aller mieux ». On est comme hypnotisé par ce titre, mélange artistique de témoignage qui nous touche et nous fait complètement perdre pied dans cet album émotion.

Nous hypnotisant sur une fin d’album au rock débridé et diablement addictif, Mademoiselle K nous emporte dans des contrées au noir profond et à l’espoir fou. Jouant de son côté déglinguée et triturant une approche variété rock vers les confins de l’expérimentation électro, elle dessine une nouvelle façon de faire un rock élégant et rugueux comme on en voit assez peu.

On ressort de ce « Sous les brûlures, l’incandescence intact » troublés et touchés. Mademoiselle K réussit à nous faire ressentir son trouble, à nous faire vivre sa souffrance mais aussi ses espoirs, ses coups de blues avec une véritable bienveillance. Jouant sur plusieurs couches d’instrumentation, elle va là où nombre d’artistes n’osent pas s’aventurer de peur de perdre leur auditoire. Il en ressort une musique au réalisme certain et à la franchise rare. C’est en cela que Mademoiselle K pose les bases d’un nouveau rock français profond, brutal, sensuel et touchant qu’elle émiette par petites touches dans un album incandescent.

Arnaud Le Tillau
arnaud.letillau@quai-baco.com

En savoir plus sur Mademoiselle K

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 190

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 190

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 190

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 190

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 190

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 190

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 190

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 190

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 190

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 200

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 200

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 200

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 200

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 200

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 200

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 200

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 200

Warning: Use of undefined constant news - assumed 'news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d400130497/htdocs/wp-content/themes/Permanent/article-chronique.php on line 200

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production