/// ACTUALITÉS
Date d'ajout : 14-07-19

Un instrument à vent, c’est quoi au juste?

On en parle beaucoup mais difficile de savoir ce qui se cache réellement derrière ce terme d’instrument à vent. On a bien notre grand oncle Bernard qui nous fait toujours une chouette boutade sur les instruments à vent à l’approche du dessert lors des repas de famille le dimanche midi… Mais plus concrètement, d’où vient ce terme et quels instruments sont concernés?

Tout d’abord, il faut savoir que les instruments à vent comportent deux grandes sous-catégorie d’instruments. Il y a les bois et les cuivres. Intéressons-nous aux bois dans un premier temps. La flûte à bec, traversière, l’accordéon, le saxo ou encore le hautbois sont tous considérés comme des « bois ».

En effet, le son produit par ces instruments est dû à une vibration soit d’une anche ou bien à travers un biseau. Pour les instruments à anche, l’on retrouve trois grandes catégories : l’anche double (comme la bombarde ou le basson), l’anche libre (l’harmonica ou l’accordéon) et enfin l’anche simple (la clarinette ou le saxophone).

Dans un second temps, nous allons nous pencher sur les cuivres, une sous-rubrique des instruments à vent qui regroupe plusieurs familles également comme les trompettes, les cors, les trombones ou encore les saxhorns et les tubas.

Les origines de l’histoire des instruments à vent date d’il y a fort fort longtemps! Il faut remonter à 20 000 ans avec J-C pour trouver la trace des premières flûtes. Celle-ci fut d’ailleurs découverte au Pays basque. Il s’agissait en effet d’un os percé de trous afin de laisser passer de l’air. Les instruments à vent ont ensuite évoluer au fil des siècles notamment grâce à l’apparition des anches qui fut l’une des évolutions techniques majeures de l’histoire des instruments de musique.


Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production