/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 02-03-12

Yelle rencontre DJ Grand Marnier

Yelle - Quai Baco

Julie Budet, alias Yelle, naît le 17 janvier 1983 à Saint-Brieuc.

Son père, François, auteur-compositeur-interprète, est chanteur de folk et sillonne la Bretagne et l’Europe. Sa mère est éducatrice et chante également dans une chorale.

« Mon père s’est fait connaître au début des années 70 avec ‘’Loguivy-de-la Mer’’, une chanson sur un petit port breton qui est devenue un gros succès. Il a fait sa carrière en Bretagne.» (Libération, 20/09/07)

Dans sa campagne armoricaine, Julie grandit au milieu d’animaux : des chiens, un chat mais aussi un cheval, deux ânes, et deux poules, qu’elle baptise Roméo et Juliette. Elles vont malheureusement connaitre un triste sort puisqu’elles seront dévorées par un renard.

Roméo et Juliette n’ont pas eu beaucoup de chance. Il en est de même pour l’adolescence de Yelle. Les années collèges sont un véritable calvaire pour Julie qui est la risée de ses camarades. Son appareil dentaire et son absence de poitrine vont lui valoir de nombreux surnoms peu flatteurs et surtout très embarrassants.

Mais au lycée, la magie que l’on nomme « puberté » opère… Yelle reprend confiance en elle et se lâche. Peut-être un peu trop lorsqu’en seconde elle fait le pari de boire une bouteille de chouchen cul-sec pour épater la galerie. Elle est étrangement absente lors du cours d’allemand qui suit le défi…

Mais en parallèle de ces exploits « bretons », Julie se passionne pour la musique et fonde un premier groupe de variet’ exclusivement féminin, « Les Fées carabines ». Au lycée, changement de style et c’est dans un groupe rock que Yelle fait ses preuves.

En 1997, c’est le choc pour Yelle lorsque son petit frère Pierre rentre à la maison avec l’album « Homework » de Daft Punk. Terminé le rock, Yelle se passionne pour l’électro.

« ‘’Homework’’ c’est ma première rencontre avec l’électro. On était fans avec mon frère et on se battait pour l’avoir dans notre chambre. On était fascinés par leurs clips et par leur image d’une manière générale. » (Technikart, août 2007)

En 2001, Yelle décroche un bac d’arts plastiques et file à Rennes pour poursuivre un DEUG d’Arts du Spectacle.

Son Bac+2 en poche, Yelle retourne à sa terre promise (Saint-Brieuc) et devient administratrice d’une compagnie de clowns.

Jusqu’au jour où elle rencontre Jean-François Perrier alias DJ Grand Marnier.

« Il avait tourné en Bretagne comme batteur du groupe Sitronapoo et il est producteur. Quand on a décidé de travailler ensemble, j’ai commencé à poser quelques voix sur des productions électro à lui. Puis on s’est orienté vers un projet monté autour de moi. » (letelegramme.com)

Quelques semaines plus tard, les deux acolytes écrivent ensemble la chanson « Je veux te voir », réplique à la chanson « Girlfriend » de TTC. C’est le succès immédiat.

En savoir plus sur Yelle

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production