/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 15-02-12

VV Brown s’achète une guitare à une corde aux puces

VV Brown - Quai Baco

Vanessa Brown, alias VV Brown nait le 24 octobre 1983 à Northampton en Angleterre.

Son père est portoricain et sa mère jamaïcaine. Elle grandit dans une immense demeure, avec six chambres, une piscine aux côtés de ses trois frères et deux sœurs. Vanessa est l’aînée de la famille.

A la maison, la famille Brown écoute beaucoup de musique : Aretha Franklin, les Rolling Stones, Ruth Brown, Elvis Presley, Queen

Une enfance musicale

Très rapidement, VV Brown apprend à jouer du piano. Elle écrit sa première chanson dès l’âge de 5 ans !

« Je ne parviens pas à me souvenir d’un moment où la musique n’a pas fait partie de moi. Je me souviens avoir écrit ma première chanson quand j’avais cinq ans. Je jouais les mêmes notes en boucle et à partir de ce moment, j’ai su tout simplement que la musique jouerait un grand rôle dans ma vie. » (universalmusic.com)

Toute petite, elle passe ses fins d’après-midi dans le grenier familial à imiter avec ses frères et sœurs les plus grands groupes de musique qui passent en même temps à l’émission Top Of The Pops.

A 14 ans, on retrouve Vanessa à l’église non pas pour prier, même si cette dernière est très inspirée par la religion, mais plutôt dans la chorale gospel qui anime les cérémonies.

A 17 ans, c’est dans un tout autre genre musical que VV va s’exprimer. Elle intègre un groupe de funk.

« A l’école, je me suis toujours sentie à l’écart. Je faisais partie d’un groupe de funk ce qui était inhabituel car mes amis écoutaient plus du R’n’B ou du hip-hop… J’aime également ce genre de musique mais moi je voulais casser le stéréotype de la fille noire qui écoute du hip-hop ou du R’n’B.» (pyroradio.com)

La gloire, l’échec, le renouveau

En 2001, c’est le grand tournant. Elle quitte l’université et décide de s’installer à Londres pour se lancer dans la musique.

Elle devient à tour de rôle choriste pour Madonna puis les Pussycat Dolls.

VV Brown se rend ensuite à Los Angeles avec l’intention d’enregistrer son premier album. Mais quelque chose cloche. Cette musique ne lui convient pas.

En 2005, VV Brown quitte son label. L’album ne verra pas le jour.

« J’étais devenue accros aux somnifères. Dès que je me réveillais, je prenais un somnifère afin de pouvoir me rendormir. J’étais constamment plongée dans l’obscurité… Dans ma chambre les rideaux étaient toujours fermés. J’étais profondément déprimée. Si je n’avais pas eu le soutien de ma famille, j’aurais fini par me suicider. » (guardian.co.uk, 21/06/09)

Sale période pour VV qui est obligée de vendre son clavier pour pouvoir s’acheter un billet retour pour l’Angleterre. Elle s’installe à Londres où elle vit chez sa tante avec ses sœurs, jusqu’au jour où, elle s’achète une guitare à une corde aux puces et compose la chanson « Crying Blood ».

En savoir plus sur VV Brown

Copyright : SARL 40A Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com