/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 10-04-12

Thomas Fersen chante dans les pianos bars

Thomas Fersen - Quai Baco

Thomas Fersen, naît le 4 janvier 1963 à Paris, dans le 20ème arrondissement.

Il grandit dans la banlieue parisienne, à Sucy-en-Brie mais sa famille déménage rapidement pour s’installer à Paris même, dans le 20ème.

Son univers musical et son imagination débordante, c’est auprès de ses grands-parents, installés près de Roanne, qu’il va les développer. A la campagne, au milieu des lapins, des chiens, des chevaux et des poules, son grand-père lui fait découvrir ses premières gammes musicales.

Ses sœurs vont également mettre la main à la pâte pour l’éducation de leur p’tit frère. Grâce à elles, Thomas découvre les Polnareff, Delpech et surtout, un petit nouveau, Jacques Higelin. Rapidement, il devient la référence numéro 1 du jeune Thomas Fersen.

En 1978, Thomas décide de prendre ses premiers cours de guitare puis de monter son premier groupe rock intitulé UU puis Figure of Fun.

« La chanson et le rock n’entraient à la maison que par mes sœurs, plus âgées que moi de deux et quatre ans. Mes parents ne fréquentaient que le classique; mon père m’a même traîné dans un concert de musique contemporaine… Moi, j’ai toujours fait mon truc dans mon coin : adolescent, j’étais plus dans la brutalité et dans l’instinct que dans l’esprit… C’est pour ça que mon époque punk m’a apporté beaucoup de satisfactions. » (chorus-chansons.fr)

Après avoir obtenu son bac scientifique, Thomas passe son service militaire. A son retour, après quelques brèves tentatives d’études dans l’électronique, il décide de partir à l’aventure durant deux mois en Amérique latine puis en Scandinavie.

C’est d’ailleurs en Norvège que Thomas va écrire ses toutes premières chansons et en même temps opter pour ce surnom « Thomas Fersen » (son véritable nom étant François Gontard).

« J’ai changé de nom par jeu. Je ne savais pas ce que ma vie allait devenir. Je revenais de mon voyage en Amérique centrale et commençais à peine à écrire des chansons. En fait j’aime ce nom de Thomas Fersen… parce qu’il n’est pas le mien. » (chorus-chansons.fr)

A son retour en France, Thomas enchaine les petits boulots jusqu’au jour où il se met à chanter avec son épouse Véronique, pianiste, dans les pianos bars.

C’est à l’occasion d’une soirée dans l’un de ses pianos bars que Thomas Fersen rencontre Vincent Frèrebeau avec qui il se lie d’amitié. En 1990, lorsque ce dernier devient directeur artistique chez WEA, il fait signer Thomas qui sort son premier album en 1993, « Le bal des oiseaux » dont le succès est immédiat.

En savoir plus sur Thomas Fersen

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production