/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 11-07-12

The Kills s’enferment pour trois semaines d’autarcie

The Kills - Quai Baco

The Kills, c’est un duo : Alison Mosshart, alias VV, au chant et Jamie ‘Hotel’ Hince, le guitariste du groupe.

Jamie naît en décembre 1968 à Andover, en Angleterre.

10 ans plus tôt, Alison voit le jour le 22 novembre 1978 à Vero Beach, en Floride.

Ils ne se connaissent pas encore.

VV : « Dans ma tête, j’ai toujours été un garçon. Ma première robe, on me l’a offerte il y a seulement quelques semaines. Je m’entraîne à marcher avec, mais c’est très difficile pour moi. J’ai passé ma jeunesse sur les pistes de skate-board, en short, les cheveux courts. » (Les Inrockuptibles, 09/02/2005)

Les cadeaux des copains

Après l’école, la petite Alison se cache dans les buissons du skate-park pour espionner les plus grands qui écoutent du punk-rock sur un gros magnétophone. L’un d’eux, le frère de son meilleur ami, lui offre une cassette. C’est sa première confrontation avec la musique. Aujourd’hui encore, quand elle entend une de ces chansons, elle ne peut retenir son émotion.

C’est un peu près la même histoire pour Jamie Hince. Lui, c’est un carton rempli de singles qu’il s’est vu offrir à l’école par la soeur d’un copain. A l’intérieur, des disques des Buzzcocks ou de Wire, deux légendes de la première vague punk-rock londonienne.

Jamie Hince : « A 10 ans, je suis rentré dans un magasin pour acheter des chaussures d’école avec ma mère et, là, je tombe sur des bottes noires en daim, à bouts pointus. Voilà ou a démarré ma passion du rock’n’roll, j’en avais les larmes aux yeux. Je n’ai jamais été aussi fier d’aller à l’école. Je ne fréquentais plus que les grands, ceux qui prenaient des libertés avec l’uniforme de l’école, en se décolorant les cheveux ou en portant des Chelsea Boots. » (Les Inrockuptibles, 09/02/2005)

Chacun chez soi

Jamie et Alison commencent à jouer, chacun de leur côté dans leur pays respectif. Si VV intègre le groupe punk Discount en 1995, Hotel a déjà plusieurs années d’expérience derrière lui.

De 1988 à 1991, il sort trois albums avec Blyth PowerThe Barman and Other StoriesPont Au-Dessus de la Brue et Alnwick and Tyne. De 1994 à 1998, il est le chanteur/guitariste du groupe Scarfo qui produit deux albums : un EP éponyme et Luxury Plane Crash. Puis il intègre un troisième groupe en 1999, Fiji, publie deux EP la même année : The Glue Hotel Tapes et Cattlecount.

De son côté Alison et Discount sortent trois albums : Ataxia’s Alright Tonight en 1996, Half-Fiction en 1997 et Crash Diagnostic en 2000. La tournée qui suit la sortie du dernier album est écourtée. Le site Internet du groupe annonce qu’Alison Mosshart quitte le groupe.

La rencontre

Pourquoi Alison quitte le groupe ? Parce qu’elle a rencontré Jamie pardi. En 1999, ce dernier s’entraîne matin, midi et soir dans sa chambre. La voisine du dessous est intriguée, elle passe le voir et tous deux sympathisent. La voisine en question s’appelle Alison Mosshart, elle invite Jamie au concert de son groupe.

Jamie Hince : « Dès que j’ai vu VV, avec Discount – un groupe minable, cela dit – j’ai eu une révélation : il fallait que je travaille avec elle. » (Les Inrockuptibles, 09/02/2005)

Si Jamie et Alison se fréquentent à présent, il n’y a encore rien de productif musicalement. Les deux amis traînent ensemble, écoutent des disques, se lisent des extraits de bouquins, mais aucun des deux n’envisage de créer un groupe.

Relation à distance 

Quand Alison doit retourner en Floride, les deux nouveaux best friends engagent une relation à distance. La correspondance est dense, sur plusieurs mois.

Jamie Hince : « Alison m’envoyait des bribes de morceaux, avec sa voix et juste une beat box derrière. Après réception du colis, je branchais ma Höfner Galaxie et épiçais ou salais la sauce. » (Guitarist, mars 2005)

Alison et Jamie s’envoient ainsi de nombreux enregistrements puis VV déménage à Londres en 2000. Elle ne supporte plus l’éloignement.

Les deux amis continuent de lire, d’écouter des morceaux et de regarder des films mais ils commencent aussi à jouer de la musique ensemble. Rien de bien concret jusqu’au jour où Alison et Jamie s’enferment dans leur petit appartement de Gipsy Hill. Trois semaines d’autarcie plus tard, ils ressortent avec un projet et une conviction en tête : The Kills.

Jamie Hince : « Au début, nous faisions tout nous-mêmes, on appelait les clubs pour jouer, on partait en bus ou en train. Comme on avait uniquement une boîte à rythmes et une guitare, on n’avait pas besoin d’un 3 tonnes. Il nous est même arrivé de faire de l’auto-stop pour donner un concert. C’est dire la passion qui nous anime ! » (Guitarist, mars 2005)

La suite, on la connaît. The Kills sort en 2002 un EP, Black Rooster EP, suivi d’un premier album l’année suivante, Keep On your Mean Side. Les deux sorties créent la controverse car les pochettes mettent en avant Florence Rey et Audry Maupin, un couple de français qui a défrayé la chronique en 1994 en se livrant à une triple fusillade en plein Paris.

Qu’importe, c’est par la musique que les Kills se font un nom. En mars 2003, ils montent sur scène avec Yeah Yeahs Yeahs à Londres puis avec les Libertines à l’Elysée Montmartre. L’année d’après, ils assurent la première partie de Franz Ferdinand pendant deux mois. Même si les deux groupes ne se supportent pas et finissent par se bagarrer, The Kills a réussi son pari : atteindre la renommée.

En savoir plus sur The Kills

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production