/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 17-04-12

Tété enregistre 3 titres dans le studio d’un pote

Tété - Quai Baco

Niang Mahmoud Tété, alias Tété, naît le 25 juillet 1975 à Dakar au Sénégal.

« Tété » signifie « guide » en wolof. Son père est sénégalais et sa mère, martiniquaise.

Il a seulement deux ans quand il déménage en France avec sa mère suite au divorce de ses parents.

« On n’a jamais parlé wolof à la maison, et dans la région où j’ai vécu, il n’y avait pas de communauté africaine. » (Télérama, 06/05/04)

Après 3 années passées à Bordeaux, la famille s’installe en Haute-Marne, à Saint-Dizier.

Tété le Bragard

A ses 9 ans, le jeune Tété tente une première approche avec la musique et s’inscrit en école pour apprendre le solfège et le violon. Mais il se lasse rapidement du solfège et délaisse l’école musicale.

A 16 ans, Tété se retrouve immobilisé suite à une blessure à la jambe. Cette fracture à la jambe l’oblige à trouver de nouvelles occupations et Tété décide de s’offrir sa toute première guitare. Rapidement, il adopte l’instrument et commence à créer ses propres compositions.

En parallèle de son apprentissage musical, Tété poursuit ses études et se retrouve avec un bac Économie en poche. Il se rend à Nancy pour poursuivre des études scientifiques à la faculté.

C’est durant ces 4 années dans le nord que le jeune étudiant va effectuer ses premières expériences musicales au sein du groupe Mohonese Be Honest. Le groupe se sépare quelque temps plus tard et Tété en profite pour se lancer dans une carrière solo.

Il effectue ses premières scènes au bar Le Twin Peaks puis il élargit ses recherches de concerts dans tout le Nord-est de la France de Nancy jusqu’à Strasbourg.

« Enfant, je pensais devenir dessinateur. J’ai progressivement arrêté de dessiner à mesure que je jouais de plus en plus de guitare. A un moment donné, j’ai eu envie d’avoir plus de temps pour écrire des morceaux et jouer. Je me suis donné un an pour jouer dans les bars à Nancy.» (paperblog.fr, 06/03/09)

Une année pour réussir

A 23 ans, le sénégalais, bragard et Nancéien adoptif décide de débarquer à Paris. Il se donne une année pour essayer de vivre de la musique en espérant devenir intermittent du spectacle.

Jusqu’au jour où Tété est invité à enregistrer dans le studio d’un ami musicien. Ce dernier lui prête le studio pour 3 journées, juste le temps pour Tété d’enregistrer un premier maxi autoproduit avec les titres « Les Envies », « Le Meilleur des Mondes » et « Dodeline ». Cette démo lui permet d’être remarqué par la FNAC qui décide de le distribuer.

Quelques mois plus tard, c’est le label Sony-Epic qui décide de signer le chanteur-compositeur. Après plusieurs premières parties de Patrice et Henri Salvador, Tété sort son premier album en 2001, intitulé « L’air de rien ».

La critique est unanime pour saluer le talent du jeune homme et les comparaisons avec Keziah Jones et Ben Harper commencent à pleuvoir.

Quatre mois après sa sortie, l’album est déjà vendu à plus de 40 000 exemplaires.

En savoir plus sur Tété

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production