/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 26-04-12

Teitur décide de s’installer à Londres

Teitur - Quai Baco

Teitur Lassen naît en 1977 aux Iles Féroé.

Dans cette dépendance autonome du Danemark, la pêche est omniprésente. Mais taquiner le goujon, ce n’était pas ce qui intéressait le jeune Teitur.

Il faut dire qu’avec un père organiste à l’église et une maman chanteuse dans un groupe, la musique occupe une place prépondérante dans la famille.

Seulement, avec une seule station de radio sur les îles, difficile d’avoir une riche culture musicale.

« Evidemment, je n’avais pas la chance d’être très éclectique dans ce que j’écoutais. Je ne pouvais pas m’intéresser à tel ou tel style de musique, ou bien aller voir des concerts de rock. Tout ce que j’avais c’était la radio. » (Timmcmahan.com, 19/03/04)

Teitur commence dès l’âge de 13 ans à composer, d’abord au piano puis à la guitare que son cousin lui offre. L’envie d’écrire ses propres chansons lui est venue lorsqu’il a entendu pour la première fois la chanson « Luka » de Suzanne Vega.

Il décide donc de former son premier groupe de musique dénommé « Mark No Limits ».

En 1994, Teitur fait le grand saut et quitte le domicile familial pour voler de ses propres ailes au Danemark.

« Je me suis donné deux ans pour faire de la musique, et j’ai rencontré mon manager à un festival de musique au Danemark, ‘’SPOT’’. Je travaillais les weekends à Copenhague et j’écrivais sans m’interrompre pendant toute la semaine. J’essayais d’aller à New York et Londres chaque mois pour écrire avec d’autres personnes. Je participais à une émission de radio aux Iles Féroé, et un courtier maritime m’a appelé et m’a dit : ‘’J’ai entendu que vous voyagez tout le temps, donc j’aimerais pouvoir vous offrir vos billets’’. Ça fait partie des coups de chance. » (Artistdirect.com)

Jusqu’au jour où, en 2002, Teitur décide de s’installer à Londres. Dans la capitale anglaise, il signe son premier contrat avec une maison de disques, Universal.

Dès l’année suivante, il sort son premier album « Poetry and Aeroplanes », produit par Rupert Hine. En 2004, il est élu Businessman de l’année aux Iles Féroé. Il faut dire que dans un pays dont 95% de l’économie vient de la pêche, avoir un contrat avec une maison de disques américaine n’est pas un mince exploit !

En savoir plus sur Teitur

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production