/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 25-06-12

Shy’m rejoint K-Maro à Montréal

Shy'm - Quai Baco

Tamara Marthe, alias Shy’m, naît le 28 novembre 1985 à Trappes. Ses origines, elle les doit à son père, martiniquais.

« Je connais peu l’île car je n’ai jamais vécu avec mon père. J’allais en vacances, l’été, jusqu’à l’âge de 12-13 ans, au Robert, là où ma grand-mère habite. » (France Antilles)

Le M de « Shy’m » est d’ailleurs un clin d’œil à la Martinique. Le « Shy » vient évidemment de l’anglais qui signifie timide. Et la timidité, Tamara la côtoie depuis qu’elle est toute petite.

Pourtant passionnée de chant, de danse et de musique, elle n’ose pas se produire devant des gens et se préfère à rêver être vétérinaire plutôt que star internationale.

Mais Tamara s’adonne de plus en plus à la danse au point d’être surnommée « Spice Tam » par son entourage.

« Mon père est musicien et chanteur, ma mère danse et ma sœur fait les deux. J’ai donc tout naturellement suivi ses traces ! Je suis née dedans, je chantais et mon père m’accompagnait à la guitare. Issue d’une culture créole, antillaise, il y a toujours eu de la danse, de la musique, la fête à la maison ! » (gala.fr)

Après avoir décroché son bac littéraire à seulement 17 ans, Tamara s’inscrit aux cours de chant de Jocelyne Lacaille. Shy’m est une passionnée et ses deux passe-temps que sont la musique et la danse lui prennent la majeure partie de son temps.

Devant tant d’abnégation et de talents, son professeur de danse Olav Sibi et son ami Ahmed Meflah décident de lui filer un coup de main pour essayer de la révéler au grand public. Les deux compères montent à Paris pour faire le tour des maisons de disque parisiennes.

Jusqu’au jour où K-Maro tombe sous le charme de Shy’m. La jeune chanteuse est flattée et décide de le rejoindre à ses studios de Montréal pour y faire un essai.

« K-Maro cherchait une jeune chanteuse à produire. Il a voulu me rencontrer, m’entendre chanter en studio, savoir si c’était une passion et si c’était ce que je voulais vraiment faire. Il a très vite perçu que je ne voulais pas juste être sous les projecteurs. Et là ma vie a changé ! » (gala.fr)

De cette première collaboration ressort un featuring : « Histoires de luv’ », paru sur « Million Dollar Boy » le premier album du chanteur québécois K-Maro.

« K-Maro c’est la rencontre de ma vie. Mon producteur, mon ami, mon pilier. » (sortirplus.com)

Peu de temps après, le chanteur invite Shy’m au studio de K-Pone Inc à Montréal pour y enregistrer son premier album. « Mes fantaisies », album écrit entièrement par Cyril (alias K-Maro), sort en France en 2006 et s’écoule à plus de 380 000 exemplaires notamment grâce au succès du single « Femme de Couleur ».

En savoir plus sur Shy'm

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production