/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 22-02-12

Rodrigo Y Gabriela font la première partie de Damien Rice

Rodrigo Y Gabriela - Quai Baco

Rodrigo Sanchez et Gabriela Quintero sont tous les deux Mexicains.

Ils se rencontrent durant leur adolescence à la Maison de la Culture de Mexico, dirigée par le frère de Rodrigo.

 

Du métal à la bossa-nova

Rodrigo est alors chanteur dans un groupe dénommé Castlow qui devient ensuite Tierra Acida.

En 1993, le deuxième guitariste du groupe Tierra Acida s’en va. Une place se libère et Gabriela en profite pour postuler. Pas évident cependant de s’imposer dans un groupe d’hommes lorsque l’on est une femme guitariste.

Gabriela : « Ils voulaient un mec parce qu’ils étaient tous avec l’esprit ‘’métal‘’ et ils souhaitaient ressembler à Sepultura. Ils voulaient simplement être quatre mecs qui font du rock. » (shakenstir.co.uk – 10/06)

C’est la première fois que Gabriela se retrouve au sein d’une formation masculine. Ses anciens groupes, Las Brujas, Subterraneo et Las Formigas étaient exclusivement des formations féminines.

Gabriela : « Pour moi, Tierra Acida était le groupe le plus ennuyeux au monde, mais ça n’empêche pas qu’ils étaient bons. Mais ils ne buvaient pas, ils ne fumaient pas alors qu’ils jouaient du métal ! » (shakenstir.co.uk – 10/06)

En 1998, le groupe Tierra Acida se sépare et Rodrigo Y Gabriela décident de changer d’univers musical, de stopper le métal et de se mettre à un style musical un peu plus acoustique.

Rodrigo : « Quand nous avons décidé de partir de Mexico, nous avons vendu tout ce que nous avions, les guitares Kramer, les amplis Marshall, tout… Ensuite nous avons acheté deux guitares acoustiques bas de gamme et nous sommes partis à Ixtapa. » (Guitar World – 02/08)

A Ixtapa, les deux guitaristes commencent par jouer de la bossa-nova dans les hôtels de la région, à leurs compositions, les deux virtuoses commencent à ajouter des reprises de groupes de métal mais en version acoustique. Personne ne reconnait Slayer ou Metallica en version bossa-nova.

Mais très vite, le duo a besoin d’argent. Gabriela enseigne des cours de guitare aux gamins du coin et Rodrigo concocte des musiques pour les émissions d’une chaîne de télévision.

Deux Mexicains à Dublin

Un jour, le couple rencontre une fille mexicaine qui revient tout juste d’Irlande. Elle leur vante les mérites de ce pays et arrive à les convaincre que leur musique sera appréciée là-bas.

Rodrigo : « Nous sommes donc arrivés là-bas. Nous ne connaissions personne et nous ne pouvions pas jouer dans les bars parce que c’était uniquement de la musique irlandaise traditionnelle. » (Guitar World – 02/08)

Rodrigo y Gabriela n’ont pas un centime en poche et décide de se mettre à jouer dans la rue.

Gabriela : « La première fois que nous avons joué dans la rue en Irlande, c’était un samedi matin. Nous avons joué à peu près 45 minutes, et nous avions assez d’argent pour vivre toute la semaine. » (Guitar World – 02/08)

Peu à peu, ils se forgent une réputation et donnent des concerts privés à l’occasion de mariages ou de vernissages.

Après un périple par Copenhague et Barcelone, le duo retourne en Irlande pour jouer dans une nouvelle salle, le Sugar Club.

Jusqu’au jour où, en 2001, Damien Rice leur propose de faire la première partie de ses concerts. Un label les remarque lors du concert au Vicar Street à Dublin et le groupe enregistre son premier album.

En savoir plus sur Rodrigo Y Gabriela

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production