/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 27-03-12

Pony Pony Run Run est au générique du Grand Journal

Pony Pony Run Run - Quai Baco

Tout commence en 2005 quand les frères Gaétan et Amaël Réchin Lê Ky-Huong rencontrent Antonin Pierre aux Beaux Arts de Nantes.

Ils sont en fin de cursus, le diplôme à portée de main et sans véritables débouchés.

Ils décident alors de renouer avec la musique en se lançant conjointement dans un projet de création : le groupe Pony Pony Run Run.

Antonin: « C’est souvent ça dans les écoles de Beaux-Arts, c’est finalement plus un endroit pour faire des rencontres propices à développer des projets artistiques. Là, ce n’était pas pour un travail plastique mais plutôt un travail musical. » (froggydelight.com, 12/05/09)

C’est avec sérieux qu’ils se lancent dans l’aventure. Dès l’année suivante, en 2006, ils publient une démo de trois titres qu’ils diffusent sur Internet. Leur envie ? Jouer en live.

« En 3 ans et demi, on a fait 120 dates, de Brest à Varsovie en passant par le Benelux, l’Allemagne, l’Espagne, la Hollande, la République Tchèque, la Suisse, l’Italie, etc. On s’est fait sur la route. Ça nous a donné une cohésion, et ça nous a confortés dans l’idée que cette musique était internationale, accessible à tous, dans des codes qui nous semblent universels. » (Dossier de Presse, 2009)

Pony Pony Run Run n’est pas encore connu et les trois compères multiplient les petits concerts, avec de petites structures et de petits moyens. Les conditions ne sont pas toujours faciles sur la route, mais qu’importe, le groupe parvient à vivre de sa musique et c’est bien là le principal pour Gaëtan, Amaël et Antonin, investis corps et âmes dans le projet.

La tournée a du bon. Les membres du groupe apprennent à jouer ensemble, à se connaître aussi bien musicalement que personnellement. C’est avec du vécu, une certaine expérience et déjà une grande maturité que Pony Pony Run Run entre en studio en 2009 pour produire son premier album : « You Need Pony Pony Run Run ». L’album, produit par Frédéric Lo, s’écoule à 40 000 exemplaires.

« On a rencontré Frédéric Lo grâce à Stéphane Espinosa qui est le patron de notre label, 3ème Bureau. On a tout de suite accroché car il a une vision assez globale de la musique, sans se dire : ‘’ça, c’est bien car c’est tel style’’. C’est cela la pop musique, ne pas chercher à se prendre la tête pour savoir si c’est de l’électro ou plutôt du rock. On est donc resté en studio durant trois mois. Des mois d’enfer et de plaisir sachant que c’était en plein hiver. Il faisait -10 degrés dehors, il y avait de la neige, c’était assez épique. » (street-tease.com)

Dans cet album figure le titre qui fait découvrir le groupe au grand public : « Hey You ». Personne ne connaissait vraiment Pony Pony Run Run jusqu’au jour où Le Grand Journal de Canal + utilise la chanson pour son générique.

« ‘’Hey You’’ était la dernière chanson qu’on a composée pour l’album et bien souvent, les dernières chansons sont souvent les meilleures. On écoute pas trop la radio, on n’avait pas vraiment saisit l’étendue de la popularité de ‘’Hey You’’ avant le Festival de Montreux en juillet. Quand on l’a abordée, les gens ont commencé à chanter avec nous… C’était incroyable ! » (deedeeparis.com, 14/12/09)

En savoir plus sur Pony Pony Run Run

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production