/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 27-03-12

Plan B découvre un rappeur blanc : Eminem

Plan B - Quai Baco

Benjamin Drew, alias Plan B, naît en 1983. Il est originaire de Forest Gate, une banlieue Est de Londres.

Son père, Paul Ballance, faisait parti d’un groupe punk dans les années 70 intitulé « The Warm Jets ». Mais ce papa musicien ne reste pas longtemps auprès de sa famille.

Lorsque que Ben a 6 ans, Paul quitte le domicile conjugal laissant tout derrière lui, sa femme et ses enfants. Un départ précipité qui marque énormément Plan B.

« Je suppose que j’aimerai avoir des réponses, pourquoi il s’est barré comme ça. Je pourrais lui cracher au visage et le frapper, lui faire fermer son compte bancaire et récupérer l’argent qu’il aurait dû donner à ma famille pour que l’on puisse grandir. Pour être honnête, ce n’est pas la solution d’en pleurer parce que s’il avait été là pendant mon enfance, je serai devenu un vrai salop, encore pire que je ne le suis vraiment. Ce n’est pas un problème s’il n’est plus dans ma vie. » (popmatters.com, 07/08/07)

Le jeune Ben va rapidement tomber amoureux de ses deux stars fétiches : le king de la pop, Michael Jackson, et Ian Wright, l’avant-centre d’Arsenal (deuxième buteur de l’histoire du club londonien après notre Titi national alias Thierry Henry avec 229 buts en 377 rencontres).

A l’école, Plan B éprouve quelques difficultés pour s’intégrer. Après avoir passé plusieurs années à Essex, dont les élèves sont issus de familles aisées, il ne s’y sent pas à l’aise et décide de changer d’établissement pour intégrer Tom Hood. Il n’y restera qu’un petit mois…

« Je me suis fait virer de l’école parce que j’avais déjà un avertissement. J’ai été un ange pendant un mois, je ne parlais à personne en classe. Un de mes camarades s’est assis à côté de moi et on a discuté. Le professeur a demandé à mon voisin de changer de place et j’ai demandé quel était le problème. Le professeur n’a rien voulu entendre donc j’ai pris une chaise et je lui ai lancé dessus. Je ne l’ai pas touché, mais il m’a renvoyé. » (britishhiphop.co.uk, 26/05/06)

Etudier, ce n’est pas la passion première de Ben qui préfère se concentrer sur la musique.

A 14 ans, il découvre Radiohead et décide d’apprendre à jouer de la guitare. On est en pleine apogée de la britpop. Pendant qu’Oasis et Blur se livrent à une guéguerre sans merci, Ben va s’orienter vers un nouveau courant musical : le R&B.

« J’aimais bien écrire des chansons R&B, je l’ai fait pendant 4 ans, mais je ne me sentais pas très à l’aise. J’ai grandi en écoutant des trucs comme Prodigy, de la jungle et des trucs hardcore donc je sais pas d’où ce côté R&B vient. Je ne me sentirai pas à l’aise à devenir un mec comme Justin Timberlake. J’étais pas à l’aise parce que je savais que je devrais faire une chorégraphie etc… » (Bbc.co.uk, 26/06/06)

Plan B aimerait devenir rappeur mais il juge difficile de s’intégrer à ce milieu lorsque l’on est blanc. Jusqu’au jour où un nouveau rappeur va faire son apparition dans les bacs : Eminem et son personnage Slim Shady. Grâce à lui, Plan B réalise que l’on peut être blanc et faire du rap sans pour autant être un gangster.

Plan B commence à rapper en écrivant ses chansons à la guitare et sort en 2006 son premier album, « Who Needs Actions When You Got Words ».

En savoir plus sur Plan B

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production