/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 21-05-12

Phoebe Killdeer intègre le projet Nouvelle Vague

Phoebe Killdeer - Quai Baco

Phoebe Killdeer naît à Antibes en 1977 mais passe son enfance entre sa France natale et son pays d’adoption, l’Angleterre.

C’est plus précisément dans la capitale londonienne que Phoebe va passer son enfance dans univers entremêlé de danse et de musique.

« Mes parents sont australiens et moi, je suis née en France mais j’ai surtout vécu en Angleterre, à Londres et puis en Espagne et en Afrique. J’ai bougé un petit peu quand même mais pas énormément non plus. Je ne me sens ni australienne, ni française, ni anglaise. » (impudique.net, 25/03/08)

Il faut dire qu’avec une maman danseuse professionnelle et un père, homme d’affaire, difficile de rester en place ! C’est d’ailleurs grâce à sa mère que Phoebe se forge son univers musical en écoutant les grands classiques rock comme Nick Cave, Led Zeppelin ou Kate Bush.

Très jeune, Phoebe Killdeer trouve vocation dans la danse où elle intègre la compagnie contemporaine de Josette Baiz.

L’envie de faire de la musique, d’écrire des paroles et de composer lui vient assez tardivement lors d’un voyage au Zimbabwe où Phoebe s’était rendue en tant que bénévole. Là-bas, le seul moyen d’écouter de la musique était la radio. Et c’est en écoutant les titres hip hop diffusés à longueur de journée qu’elle se passionne pour l’écriture.

Dès son retour à Londres, Phoebe se met à composer. Petit à petit, elle se rend dans des Jam sessions et s’inscrit sur les listes qui lui permettent d’expérimenter ses premiers pas sur scène.

« Tu mets ton nom sur une liste pour chanter un quart d’heure sur scène. En général, tu finis par improviser parce que les paroles ne font pas un quart d’heure (rires) ! Là, j’ai rencontré des producteurs qui m’ont fait des propositions. J’ai travaillé avec différentes personnes dans le hip-hop. Après, j’ai évolué. Je me suis tournée vers la soul et je me suis mise à chanter. » (discordance.fr, 19/03/08)

L’envie de chanter ne la quittera plus jamais mais dans un premier temps, c’est surtout la composition qui lui prend le plus de temps.

En 2001, elle forme avec Nick Phillips (aka Boxsaga), le duo True Stories. Deux années plus tard, on retrouve Phoebe à la composition sur l’album « Kish Kash » de Basement Jaxx.

Toutes ces collaborations lui permettent d’engranger un bagage musical important mais il lui manque encore LA référence lui permettant d’atteindre une plus grande renommée.

Jusqu’au jour où, en 2005, Phoebe Killdeer décide d’envoyer une démo artistique à Marc Collin, directeur du projet Nouvelle Vague.

Séduit, Marc Collin décide d’intégrer Phoebe au deuxième album de Nouvelle Vague, « Bande à part », afin de remplacer le départ de la chanteuse Camille.

Peu de temps plus tard, Phoebe profite de cette notoriété naissante afin de sortir avec son groupe, The Short Straws, son premier album, « Weather’s Coming ».

En savoir plus sur Phoebe Killdeer

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production