/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 03-04-12

Oxmo Puccino apparaît sur la compil de Kheops

Oxmo Puccino - Quai Baco

Abdoulaye Diarra, alias Oxmo Puccino, naît en 1974 à Ségou, au Mali.

Il a seulement une toute petite année au compteur quand ses parents s’installent à Paris. D’abord dans le XVIIe arrondissement, puis dans le XIXe, près de la place des fêtes dans le quartier Danube.

Oxmo a alors cinq ans. Le bonheur et l’insouciance sont au rendez-vous.

« C’était la belle vie entre potes, avec une ambiance très, très bled. Ensuite, tu bouges et tu te rends compte qu’il y a pleins d’autres choses que le quartier. » (musiques.rfo.fr)

A 14 ans, il découvre le jazz grâce au tout premier clip du groupe Gangstar : « Just to get a rep ».

« J’ai acheté l’album ‘’Step in the area’’ et là j’ai découvert la liste des auteurs des boucles de jazz et des interludes instrumentaux que ‘’Dj Premier’’ – le compositeur de Gangstar – avait samplé. Disons qu’à l’époque il y avait déjà beaucoup d’artistes qui samplaient du jazz mais ‘’DJ Premier’’ avait une approche beaucoup plus fouillée du jazz, une science du rythme. » (rfimusique.com)

Côté scolarité, Oxmo Puccino aime les études, mais les études ne l’aiment pas. Il s’arrête au bac. La curiosité et la soif d’apprendre sont pourtant bien là.

« Le conseiller d’orientation m’a donné le choix entre un BEP chaussure ou chaudronnier. Je suis parvenu à éviter les deux. » (6bears.com, 1997)

1996, l’année où tout s’enchaîne

S’il s’intéresse au rap assez tôt, il s’y met pour de bon dans sa 21ème année.

« J’ai commencé le rap parce que je ne pouvais pas produire, plutôt par hasard. J’ai écrit quelques textes pour quelqu’un, puis j’ai commencé à les dire, puis à les rapper. » (hiphopcore.net)

Il écrit pour lui son premier morceau en 1996. « Bonhomme de neige » n’a jamais été édité depuis.

Autre première cette même année, l’apparition en featuring sur l’EP de S-Kiv avec le titre « L’Argent Roi ».

Dans la foulée, Oxmo Puccino participe à la compilation « L432 » en créant une rap-story avec Booba. Le titre « Pucc Fiction » est encore culte aujourd’hui.

En 1997, il intègre le collectif Time Bomb créé par Ke-Cey et DJ Mars. A ses côtés : Pit Baccardi, les X-Men, Booba, Ali et Hifi entre autres. Time Bomb se fait notamment connaître grâce à ses freestyles dans l’émission Original Bombattak de la radio Générations.

Malgré ces belles apparitions, Oxmo Puccino reste inconnu du grand public jusqu’au jour où, en 1998, sort la compil « Sad Hill » de Kheops, le DJ d’IAM. Oxmo y chante « Mama Lova » et s’offre son premier clip vidéo.

Cette période coïncide avec la dissolution du collectif Time Bomb. Oxmo Puccino se rapproche alors de Mafia Trece.

« En trois ans, je me suis fait un nom dans le rap français. Il a fallu que je saisisse toutes les occasions. Mafia Trece en était une. J’ai fait un morceau avec eux et c’est tout. Nos chemins se sont séparés depuis. J’avais le choix de les suivre ou de signer seul. J’ai pris ma décision. » (6bears.com, 1997)

Une décision qui s’avère payante puisqu’en 1998, il signe chez Virgin et sort son premier album « Opéra Puccino ».

En savoir plus sur Oxmo Puccino

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production