/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 08-08-12

Orelsan se met tout le monde à dos

Orelsan - Quai Baco

Aurélien Cotentin, plus connu sous le nom d’Orelsan, naît le 1er août 1982 à Alençon. Sa mère est institutrice et son père directeur de collège.

Son enfance, il la passe dans l’Orne à écouter du hard rock et à jouer au basket avec les copains.

Côté études, Aurélien obtient son bac ES. Puis toute la famille déménage à Caen.

C’est en intégrant l’Ecole de Management de Normandie qu’Orelsan rencontre un producteur, baptisé Skread. Puis il se lie d’amitié avec Gringe en 2000, et forme avec lui le groupe les Casseurs Flowters.

L’année suivante, Aurélien se rend en Floride pour y faire une année d’étude. A son retour en France, il sort une première mixtape avec Gringe.

A côté de la musique, Orelsan bosse comme veilleur de nuit dans un hôtel. Pendant que les clients dorment, lui écoute Nostalgie en boucle.

« C’était le truc qui convenait le mieux au contexte et je pouvais réécouter des vieux trucs, des chanteurs comme Aznavour, Brel ou Brassens. » (rue89.com)

Pendant ses nuits de garde, Orelsan écrit des textes. Il décide de laisse tomber son boulot de veilleur et se consacre à temps complet à la musique.

En août 2006, Orelsan publie sur Youtube ses premiers clips vidéo : « Ramen » puis « Saint-Valentin ». Son rap séduit et sa fanbase sur Internet grandit de jour en jour.

Deux ans plus tard, c’est le label 3ème bureau qui le repère et lui propose de produire son premier album.

Jusqu’au jour où Orelsan se met tout le monde à dos. Son titre « Sale Pute », paru sur l’album « Perdu d’avance » fait polémique. Un texte violent qui transforme Orelsan en véritable buzz médiatique. Le rappeur doit sans cesse se justifier. Le chao engendré par ces paroles ne permet pas au grand public de découvrir le véritable talent d’Orelsan.

« Il y a plein de gens qui n’ont pas écouté une seule chanson de l’album, qui ont même pas vu la chanson ‘’Sale Pute’’, et qui ont juste vu les paroles de la chanson sur internet. Ça marche beaucoup par réseau. Y’a une association qui a vu le truc, qui l’envoie à l’autre… C’est nul ! » (zyvamusic.com, 23/05/09)

Mais ce dernier prend sa véritable revanche en 2011. L’album « Le chant des sirènes » est un véritable carton. Avec deux Victoires de la Musique, un disque de platine et un Olympia, le travail et le talent d’Orelsan est enfin reconnu.

En savoir plus sur Orelsan

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production