/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 09-08-12

Mikelangelo Loconte devient Mozart

Mikelangelo Loconte - Quai Baco

Michele Lonconte, alias Mikelangelo Loconte, naît le 5 décembre 1973 à Cerignola, en Italie.

Enfant, Mikelangelo n’a qu’un seul rêve : devenir danseur. Avec un groupe d’amis, il avait même monté une équipe de breakdance où il allait danser sur les dancefloors des discothèques. Mais c’est bel et bien la musique qui a rattrapé le jeune italien et pour cause, il est tombé dans la marmite quand il était petit !

« Je me rappelle la première fois que j’ai touché un instrument, c’est un tournant de ma vie. A 5-6 ans, à l’école ou mes parents étaient professeurs, j’ai vu une guitare posée près d’un bureau. Je l’ai juste touchée et aussitôt ça m’a procuré une sensation de plaisir et de liberté que je ne peux pas décrire. » (Livre Mozart L’Opéra Rock)

L’italien enchaine les castings lors des émissions de télévision et participe à des spectacles.

Côté études, il obtient son bac d’art appliqué avec une option de dessinateur d’architecture et d’ameublement. Mikelangelo poursuit le cursus universitaire et devient maître d’art.

En parallèle, Mikelangelo ne laisse pas tomber sa passion de toujours : la musique. Pendant près de 10 ans, il joue au sein du groupe rock « Art Decade » puis il poursuit une nouvelle aventure au sein du groupe « Tasti Neri ».

En 1994, Mikelangelo participe au Festival des Inconnues de Castrocaro où la chanteuse Rita Pavone et son mari Teddy Reno le désigne vainqueur du concours.

Un italien en Belgique

Peu de temps après, Mikelangelo débarque en Belgique afin de participer à la comédie musicale « Les Nouveaux Nomades » créée par Claude Barzotti. Ce projet tombe rapidement à l’eau mais qu’importe, Mikelangelo ne désespère pas et espère bien parvenir à vivre de sa musique.

A Liège, il rencontre Alec Mansion, chanteur et ancien membre du groupe Léopold Nord & Vous. Aidé par son nouvel ami, il devient arrangeur pour de nombreux artistes belges comme la chanteuse Morgane.

A son arrive en Belgique, Mikelangelo ne parlait pas un seul mot de français. Mais cette barrière ne l’a pas effrayé et il dompte la langue française aussi bien que la musique.

Repéré par le musicien Thierry Vingre, Mikelangelo participe également à un spectacle hommage à Daniel Balavoine.

Avare d’expériences, le chanteur rejoint le groupe allemand Unix avec lequel il part en tournée au Brésil.

Jusqu’au jour où Mikelangelo Loconte devient Wolfgang Amadeus Mozart. Après avoir refusé de participer à la nouvelle comédie musicale de Dove Attia et Albert Cohen, Mikelangelo revient sur sa décision et accepte le premier rôle.

« J’ai été remarqué par Jean-Pierre Pilot. Il a apprécié mon côté ‘’énergumène’’. On m’a fait venir à Paris pour participer au casting. Bien que je ne supporte pas les auditions, j’ai interprété Send In The Clowns, de Sondheim. Je sais que dès que je suis entré sur scène, on entendait murmurer :  » C’est lui; c’est Mozart « . Mais avant de me le confirmer, ils m’ont fait ramer un moment. » (Livre Mozart L’Opéra Rock)

Aux côtés de Diane Dassigny, Merwan Rim ou encore Melissa Mars, Mikelangelo Loconte enchaîne les spectacles. Un choix qu’il ne regrette pas aujourd’hui puisque le succès de la comédie musicale fut impressionnant et permet au chanteur de se révéler au grand public.

En savoir plus sur Mikelangelo Loconte

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production