/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 02-04-12

MGMT reçoit un mail de Columbia

MGMT - Quai Baco

Le duo MGMT est composé de Ben Goldwasser (clavier, chant) et Andrew VanWyngarden (guitare, chant).

Ben Goldwasser naît le 17 décembre 1982 à Mishawaka dans l’Indiana. Ses parents sont tous les deux amateurs de piano. Ben ne déroge pas à la tradition familiale et se met à pratiquer l’instrument dès ses 5 ans.

Andrew VanWyngarden naît le 1er février 1983 à Columbia dans le Missouri. C’est grâce à son père, journaliste et guitariste/batteur dans des groupes funk, qu’il se passionne pour la guitare.

Andrew : « Depuis que j’ai 14 ans, je vis avec un casque sur les oreilles. Toujours à rêvasser, à voltiger dans l’espace… C’était ça ou accepter la puberté, le divorce de mes parents… J’étais un fils de hippie, un mec bizarre, très sarcastique déjà, je faisais des films étranges. J’étais si éloigné des gamins cools de l’école… » (Les inrockuptibles, 13/05/08)

Wesleyan University

En 2002, Andrew s’inscrit à la Wesleyan University où il prend des cours de guitare, piano et percussions. Il suit notamment les cours de musique expérimentale d’Alvin Lucier, célèbre compositeur américain.

C’est dans le Connecticut, au sein de cette Université que nos deux compères de MGMT se rencontrent.

Andrew : « Nous nous sommes rencontrés au travers d’un groupe d’amis qui vivaient dans le même bâtiment. On était tous les deux fous de musique, et on a commencé à en écouter ensemble. Surtout des classiques du rock : Sonic Youth, King Crimson… Puis on a débuté la composition sur ordinateur. » (Evene, juillet 2008)

Leur premier concert, le duo le donne devant leurs copains de fac. Une représentation plutôt épique puisque le duo ne connait qu’une seule chanson qu’ils joueront en boucle : le générique de Ghostbusters.

MGMT ne se prend pas au sérieux

Leur duo, c’est vraiment un moyen de s’amuser en parallèle de leurs études. Ils n’aspirent pas à devenir célèbres, MGMT veut juste faire de la musique pour le fun !

En 2005, Andrew et Ben obtiennent leur diplôme mais ne savent absolument pas quoi faire de leurs vies respectives !

Andrew : « Nous étions deux étudiants, qui diplôme en poche, ne savaient pas du tout ce qu’ils allaient faire de leur vie ; le moment le plus tragique de l’existence ! Comme nous n’avions pas envie d’entrer dans la vie active, on s’est dit que le groupe pouvait être une bonne échappatoire. » (VSD, 27/05/08)

MGMT publie un premier EP, « Time To Pretend » sur un label indépendant et donne le maximum de concerts possibles.

La chanson « Time To Pretend », MGMT énumère toute une série de clichés rock: coucher avec des top-modèles, se « shooter » de l’héro dans le sang, se poudrer le nez, flamber du fric…

MGMT continue de bricoler ses chansons sur ordinateur jusqu’au jour où ils reçoivent un mail du label Columbia.

Andrew : « Musicalement on n’avait pas encore décollé donc je commençais à penser que c’en était fini du groupe et puis on a reçu un mail de Columbia. Au départ on a cru que c’était une blague parce qu’on se demandait pourquoi un label comme eux pouvait s’intéresser à nous, mais non en fait c’était du sérieux. » (parlhot.over-blog.com)

Cette signature redonne confiance au groupe qui sort l’année suivante son premier album, « Oracular Spectacular » qui s’écoule à 2 millions d’exemplaires dans le monde.

En savoir plus sur MGMT

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production