/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 16-04-12

Manu Larrouy signe avec le label Motown

Manu Larrouy - Quai Baco

Manu Larrouy naît le 19 octobre 1974 à Toulouse.

C’est durant son adolescence que le jeune Manu commence à apprendre la guitare.

« Ado je me suis lancé à la guitare sur les albums de Téléphone, U2 et Dire Straits, ces artistes ont façonné ma façon de jouer de la guitare que l’on dit particulière. » (lepost.fr, 06/01/09)

Aux armes

En 1995, Manu est envoyé au service militaire où il intègre la fanfare de Nouméa.

Par chance, son voisin de chambrée, 1er prix du conservatoire, lui propose de lui enseigner le solfège et la technique classique. Manu trouve cela passionnant et va même jusqu’à squatter les douches de la caserne pour pouvoir profiter de l’acoustique bien particulière !

A son retour dans la ville rose, Manu Larrouy s’inscrit au conservatoire et passe un concours de guitare.

Après quelques expériences dans des groupes locaux, Manu Larrouy décide de sortir, en 2003, son premier album autoproduit « Intérieur Bouts d’ficelle ».

Peu de temps après la sortie de cet opus, Manu décide de quitter Toulouse pour tenter l’aventure à Paris.

« Le climat de Toulouse devenait pesant. Des problèmes dans ma ville mais aussi dans ma vie, je ne me sentais pas vraiment sur de bons rails. J’ai voulu prendre plus de risques pour me réaliser. J’ai pris la décision de faire carrière dans la musique, je suis monté avec mon ‘’complet bleu’’ come bien d’autres l’ont fait avant moi… » (voltaireonline.eu)

Sortie de route

En 2006, Manu est sélectionné pour participer au Chantier des Francofolies et devient « découverte » aux Francofolies de La Rochelle.

La même année, Manu Larrouy participe à un concert hommage à Claude Nougaro à Toulouse, place du Capitole, où il interprète « Toulouse » devant plus de 25 000 spectateurs.

Mais un accident de voiture vient perturber la carrière de Manu. L’incident se déroule sur l’autoroute qui le mène à Rennes pour participer au festival Bars en Trans. Après une longue période de convalescence, Manu décide de se reprendre en main et recommence à composer.

Ainsi, il compose le premier single de la chanteuse Maya Barsony, « La pompe à diesel ».

Mais le toulousain est un artiste à part entière et son envie d’entamer une carrière solo lui trotte dans la tête.

Jusqu’au jour où Manu Larrouy signe avec le label Motown et rencontre sa directrice artistique, Diam’s.

L’année suivante, il sort l’album « Mec à la coule », enregistré à Londres et produit par Mike Pelanconi (Lily Allen, Graham Coxon et Manu Chao).

En savoir plus sur Manu Larrouy

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production