/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 02-05-12

Lulu Gainsbourg compose un titre pour Marc Lavoine

Lulu Gainsbourg - Quai Baco

Lulu Gainsbourg, de son vrai prénom Lucien, naît le 5 janvier 1986. Il est le fils de Serge Gainsbourg et de Bambou, et le demi-frère de Charlotte Gainsbourg.

Peu de temps après sa naissance, Serge compose la chanson « Lulu » en son honneur, titre qui sera chanté par sa mère, Bambou.

Ses premiers pas sur scène, le petit Lulu les effectue à l’âge de 2 ans au Zénith de Paris. Sur l’introduction de la chanson « Hey Man Amen » de Serge Gainsbourg, Lucien court rejoindre son papa sous les ovations de la foule.

« A chaque fois que je revois ces images, j’ai toujours des frissons. J’ai beaucoup de mal à m’en souvenir, et donc je me pose toujours la même question : comment ce petit bonhomme a-t-il fait pour aller sur scène devant autant de gens ? » (Gala, octobre 2009)

L’année suivante, Serge Gainsbourg continue de gâter son fiston en lui offrant son tout premier piano. Par contre, hors de question pour Serge de lui faire son apprentissage. Ce dernier a un très mauvais souvenir de ses leçons de piano avec son propre père et ne souhaite pas reproduire la même chose avec Lucien.

Malheureusement, Serge décède le 2 mars 1991.

« Le jour de son décès, j’avais 5 ans. Je me suis mis toute la journée au piano et j’ai retrouvé tous les petits thèmes de Disney qu’il me jouait. ‘’Les Trois Petits Cochons’’ par exemple. A la fin de la journée, j’ai appelé ma mère et je lui ai tout joué. Elle était vraiment sciée. Elle a dit : ‘’Hop, allez, au piano !’’. Alors j’ai fait le Conservatoire. » (Aujourd’hui en France, 29/08/10)

Après plusieurs années de Conservatoire, on retrouve pour la première fois Lulu Gainsbourg dans un studio d’enregistrement aux côtés de sa maman où ils interprètent ensemble « Ne dis rien », chanson écrite par Serge.

A 16 ans, c’est au cinéma que l’on retrouve Lulu. Il obtient un petit rôle dans le film « La Bande du drugstore » de François Armanet. Se retrouver devant les caméras l’intéresse tellement qu’il songe même à stopper ses études pour se lancer dans une carrière de comédien mais finalement sa passion pour la musique l’emporte.

Peu de temps après avoir obtenu son Certificat de fin d’études musicales de solfège, le talentueux musicien décide de se rendre à Londres pour parfaire ses aptitudes.

Après une année passée en capitale londonienne, Lulu s’envole cette fois pour les États-Unis où l’attend la célèbre Berkle College of Music de Boston. C’est Tony Thunder Smith, enseignant dans cette école mais également ancien batteur de Serge Gainsbourg de 1985 à 1989 qui a poussé Lulu à s’inscrire dans cet établissement.

Là-bas, Lulu Gainsbourg commence à mettre un pied dans la composition, chose qui jusqu’ici lui était inconnue.

Jusqu’au jour où Lulu Gainsbourg compose un titre pour Marc Lavoine. Suite à la demande du chanteur, Lulu s’est mis à l’ouvrage pour essayer de composer un titre en français. C’est chose faite avec la chanson « Quand je suis seul » présente sur l’album « Volume 10 » de Marc Lavoine.

Avec cette composition effectuée pour celui que Lulu considère comme son parrain (son véritable parrain de naissance étant Jacques Dutronc), Lulu devient plus sûr de lui et Marc Lavoine l’encourage à poursuivre sur cette voix.

Dès l’année suivante, en 2010, Lulu Gainsbourg se produira à de nombreuses représentations et commence à travailler sur son tout premier album, « From Gainsbourg To Lulu ».

En savoir plus sur Lulu Gainsbourg

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production