/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 26-03-12

Lady Gaga rencontre Akon

Lady Gaga - Quai Baco

Stefani Joanne Germanotta, alias Lady Gaga, naît le 20 mars 1986 à New York dans une famille d’origine italienne.

Son père dirigeait une compagnie informatique et sa mère travaillait dans les télécommunications.

 

« Mes parents écoutaient beaucoup de musique des années 70, et vouaient un véritable culte à la littérature. Je me souviens, avant de m’endormir, ma mère me lisait Gatsby le magnifique (The Great Gatsby, 1925), le roman de Francis Scott Fitzgerald. Je ne comprenais pas tout, mais l’histoire me touchait. Toutes ces petites choses ont peu à peu éveillé ma créativité. » (Dream Up, 05/09)

Le piano et le théâtre

Dès l’âge de 4 ans, Gaga se met à jouer du piano. Plutôt surdouée avec l’instrument, Stefani aurait très bien pu devenir concertiste mais ce qu’elle préfère par-dessus tout c’est s’enregistrer avec son lecteur K7 en train de reprendre les hits de l’époque comme Michael Jackson ou Cindy Lauper.

Côté scolarité, la jeune Stefani est inscrite au Couvent du Sacré Cœur à Manhattan.

« Ce qui est drôle, c’est que j’étais très bonne en classe. Mais j’étais aussi une ‘’bad girl’’. Ce que je suis toujours… Les bonnes sœurs ne savaient pas quoi faire de moi. Elles voulaient me punir, mais je n’affichais que des A+… Je les rendais folles. » (Officiel, 08/09)

En dehors de ses études, Stefani est serveuse dans un bar de l’Upper West Side. Avec ses premiers salaires, elle s’offre son premier sac à main Gucci histoire de crâner devant les copines de l’école.

Se la raconter devant les amies c’est bien joli, mais ce qui intéresse également la jeune ado c’est de draguer les mecs et pour ça, rien de tel que le théâtre. Elle passe de nombreuses auditions pour les spectacles qu’organise la Regis High School et parvient à décrocher de nombreux premiers rôles : Adelaïde dans Blanches colombes et vilains messieurs, Philia dans Le Forum en folie.

Merci Don Lawrence !

En 1998, c’est par hasard qu’elle va croiser l’un des tout meilleurs profs de chant au monde, Don Lawrence.

« J’étais dans une boutique à New York et j’étais en train de chanter un titre des Backstreet Boys, je pense que c’était ‘’I want it that way’’, et le gars qui travaillait dans le magasin, Evan, je me souviens encore de son nom, me demande ‘’Es-tu une chanteuse ?’’. Je lui réponds : ‘’Non, non…’’, j’avais seulement 12 ans ! C’était comme ça, par hasard, et il m’a dit : ‘’Je pense que tu as une très belle voix et peut-être que tu devrais appeler mon oncle, il est professeur de chant’’. Son oncle était Don Lawrence. » (hit-generation.fm, 06/09)

Sous son influence, Lady Gaga va écrire sa première compo au piano à seulement 13 ans !

Dès l’année suivante, Stefani, décidément très précoce, commence à tourner dans les clubs gays New Yorkais où elle chante et joue du piano accompagnée de sa maman qui l’aide à faire rentrer sa fille encore mineure !

« Lorsque je chantais devant une salle pleine de mecs qui voulaient du rock alors que je jouais du piano, j’enlevais une partie de mes vêtements pour attirer leur attention et là, ils m’écoutaient. » (New Stars Mag, 03/09)

Au lycée, le look de Lady Gaga dérange… Malgré l’uniforme de rigueur, Gaga parvient à se démarquer en se maquillant et se coiffant à sa guise. Les adolescentes jalouses vont même jusqu’à la surnommer la « Big Boobs McGee » en raison d’une poitrine plutôt imposante pour son jeune âge.

A 16 ans, Stefani intègre son premier groupe de musique. Leur répertoire est essentiellement composé de reprises rock comme du Led Zep, Jefferson Airplane ou U2.

Gaga devient gogo

Après une année passée dans la renommée Tisch School For Arts de New York, Gaga décide d’arrêter les études et de se trouver un p’tit boulot.

Cependant, pas question pour elle de devenir serveuse chez Burger King ou vendeuse à Walmart. L’extravagante Gaga va devenir gogo danseuse dans une boîte de nuit.

« Je me produisais avec un string en léopard et un débardeur noir. Mon père a pensé que j’étais folle. Ce n’était pas : ‘’C’est inapproprié, c’est une vilaine fille ou c’est une salope’’. Il pensait que j’étais dingue, que je prenais de la drogue, que mon esprit était perdu et que je n’avais plus aucune notion de la réalité. » (dontmiss.fr, 13/07/09)

Même si le fait de devenir gogo lui permet d’approcher le milieu underground new-yorkais, ce que souhaite avant tout Lady Gaga, c’est devenir une rock star.

L’ultimatum paternel

Ses parents lui fixent alors un ultimatum d’une année au cours de laquelle, ils lui offrent son loyer mais si elle ne parvient pas à atteindre ses objectifs, elle sera contrainte de reprendre l’université.

Gaga s’empresse de former son premier groupe qu’elle nomme, sans aucune modestie, le Stefani Germanotta Band.

En mars 2006, alors que l’ultimatum fixé par papa approche, le groupe se produit au Cutting Room de Manhattan tout en partageant l’affiche avec Wendy Starland, une jeune chanteuse et amie de Rob Fusari (producteur des Destiny’s Child et Will Smith).

A la fin du concert, Wendy Starland, séduite par la prestation de Gaga décide de la présenter au célèbre producteur.

Avec l’aide de Rob Fusari, Stefani commence à se façonner une nouvelle image. Elle perd des kilos, commence à s’habiller en star. C’est même à cette période que Stefani va opter pour son nouveau pseudo, Lady Gaga, en référence à la chanson « Radio Ga Ga » de Queen que les deux acolytes écoutent en boucle.

Peu de temps après sa métamorphose en Lady Gaga, elle signe un premier contrat dans une la maison de disques Def Jam mais elle est licenciée trois mois plus tard.

En 2007, nouveau contrat pour Gaga mais cette fois-ci en tant qu’auteur/compositeur. Elle écrit plusieurs titres pour des artistes comme les Pussycat Dolls ou encore Britney Spears (notamment la chanson « Quicksand » sur l’album « Circus »).

Sa carrière solo, elle l’a un peu mise de côté jusqu’au jour où Akon, l’un des plus gros artistes du label Interscope, entend une maquette de Lady Gaga, « Just Dance ». La machine s’enclenche rapidement et Gaga signe un contrat avec Jim Lovine, patron d’Interscope.

« Akon a cru en moi. J’ai adoré discuter avec lui car il n’a pas cherché à me changer, il n’a pas essayé de me convaincre de travailler mon look ou mon apparence. Il a voulu que je reste moi-même et c’est cool ! » (OnlyforDj’s, 04/09)

En 2008, elle sort son premier album « The Fame ».

En savoir plus sur Lady Gaga

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production