/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 29-02-12

Keren Ann rencontre Benjamin Biolay

Keren Ann - Quai Baco

Keren Ann Zeidel naît le 10 mars 1974 à Césarée en Israël.

Son père israélien d’origine russe est sculpteur et sa mère, comédienne de théâtre, a des origines indonésiennes et hollandaises.

« Mon père a fait disparaître toute son œuvre à 30 ans. Puis il est devenu homme d’affaires dans l’import-export. Il restera un mystère pour moi, je connais l’homme mais pas sa vie. » (Libération, 07/09/05)

En 1983, toute la famille Zeidel déménage aux Pays-Bas puis deux années plus tard à Paris.

« Durant mon enfance je n’ai pas manqué d’amour, même s’il y avait un handicap : on déménageait d’un pays à l’autre. Il fallait s’attacher aux gens, aux lieux, puis il y avait une coupure et on recommençait ailleurs. » (Elle, 15/11/04)

Après avoir obtenu son bac maths-bio par correspondance, Keren Ann quitte le domicile familial pour se lancer dans de nombreuses études : informatique, philosophie, psychologie et même l’océanographie qu’elle étudie à San Diego en Californie.

Mais depuis sa première guitare, reçue à l’âge de 9 ans, elle n’a qu’une seule passion en tête : la musique.

En 1997, elle écrit la chanson « Father » qui figure au générique du film « K » d’Alexandre Arcady. Un premier pas dans la musique avant d’entamer un véritable marathon.

Un an plus, tard elle se retrouve au sein du groupe Shelby qui connaît un succès d’estime grâce au titre « 1+1 ».

Jusqu’au jour où Keren Ann rencontre un certain Benjamin Biolay. Ensemble, ils décident de composer le premier album solo de Keren Ann, « La biographie de Luka Philipsen ».

Le titre « Luka Philipsen » est d’ailleurs une référence assumée à Suzanne Vega, idole de Keren, et au nom de famille de sa grand-mère, « Philipsen ».

En savoir plus sur Keren Ann

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production