/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 29-02-12

Keny Arkana quitte le collectif État Major

Keny Arkana - Quai Baco

Keny Arkana naît par accident le 20 décembre 1982 à Boulogne-Billancourt. Elle est d’origine argentine.

Elle grandit à Marseille avec une mère plutôt absente qui multiplie les petits boulots.

« Les problèmes familiaux ont entraîné des problèmes scolaires puis de délinquance. ». (Le Parisien, 13/01)

Keny Arkana se frotte vite à une forme de délinquance, mais comme elle le rappe dans la chanson « J’me barre » : « [Sa] délinquance a des principes ».

« J’aimais bien l’adrénaline. Alors j’ai fait des conneries. Mais toujours avec des principes. J’ai jamais volé un épicier. Par contre, piller Virgin et Mc Do, ouais, sans aucun problème. » (Les Inrockuptibles, 31/10/2006)

Le rap de la liberté

Vivre en foyer est une douloureuse expérience pour Keny qui refuse toute idée d’autorité et de contrainte. Elle n’aspire qu’à une chose : la liberté.

C’est pourquoi elle voyage et vagabonde beaucoup. Surtout après avoir quitter l’école, à l’âge de 12 ans.

C’est aussi l’époque où elle écrit ses premiers textes.

« J’ai commencé à écrire, j’étais vraiment petite parce que j’avais besoin de faire sortir certains trucs, besoin de m’exprimer donc j’écrivais des textes. J’étais au foyer, une partie de mes textes, c’était pour foutre le bordel en foyer, et l’autre partie de mes textes, c’étaient des textes plus persos, que je rappais dans mon coin, que je rappais devant personne. Donc voilà ça a commencé en foyer en fait ». (stylehiphop.com)

Cinq an plus tard, en 2000, on la retrouve sur la scène underground de « La Friche de la Belle de Mai », un lieu où se mélangent les artistes de tout horizon à Marseille.

Les choses sérieuses commencent

Les premières années 2000 marquent une montée en puissance de la jeune rappeuse. Elle intègre les collectifs Mars Patrie et État Major. Ce dernier lui permet de se faire connaître auprès du public marseillais, notamment en apparaissant dans le clip d’Akhenaton « Une autre dimension ».

Les mixtapes, les concerts et les émissions de radios se multiplient avec le collectif jusqu’au jour où Kenny Arkana décide de continuer l’aventure en solo.

« À la base, État Major, c’était un groupe plutôt engagé et à la fin, ça devenait trop free style et je me reconnaissais plus là-dedans. Moi j’ai besoin de vider ce que j’ai dans le cœur, d’avoir des messages. J’ai préféré partir en solo parce que c’était soit ça, soit j’arrêtais le rap. » (stylehiphop.com)

En 2004, elle met les bouchées double. Son actualité est marquée par :

  • La sortie de son premier maxi « Le Missile est Lancé ».
  • Une participation à la compil « OM all stars » aux côtés des plus grands artistes marseillais tels que Psy 4 de la rime ou IAM.
  • La création de sa propre structure de production : La Callita.
En savoir plus sur Keny Arkana

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production