/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 08-03-12

Juliette Katz signe chez AZ

Juliette Katz - Quai Baco

Juliette Katz naît le 13 août 1988 à Paris.

Depuis l’âge de quatre ans, Juliette Katz veut être chanteuse. Mais ce n’est pas parce que papa a été quelques années « dans le métier » que le chemin a été rectiligne.

« J’ai toujours souhaité être dans ce milieu-là. Mon père a été dans la musique pendant des années. Il était producteur de disques. Ça a été ma passion depuis petite. Dès l’âge de 3 ou 4 ans, je savais que je voulais faire ça. » (Vivelesrondes, 2010)

Juliette commence à apprendre le piano mais l’instrument ne l’inspire guère plus que cela, ce qu’elle préfère c’est chanter !

Niveau études, c’est un peu comme la piano… Après deux redoublements, Juliette se rend rapidement compte que ce n’est pas fait pour elle. Elle quitte le lycée lorsqu’elle est en classe de seconde et intègre l’école de musique Atla (Ecole des musiques actuelles) à Paris.

« Mes parents ne savaient pas quoi faire avec moi car j’étais un peu un cas particulier. Mais j’ai grandi dans la musique donc pour moi c’était une évidence. Donc je suis rentrée dans une école de musique qui s’appelle Atla. » (allomusic.com, 12/04/11)

Sa formation musicale terminée, Juliette se rend en Russie avec son camarade d’école guitariste, Denis Blagushin. En trois semaines, ils parviennent à faire une mini tournée d’une dizaines de concerts.

A son retour en France, Juliette se lance dans le mannequinat et devient une des « rondes » les plus en vue dans les magazines.

« Le mannequinat, ce n’était pas que pour gagner de l’argent. C’était aussi un moyen de me sentir mieux dans mon corps par rapport aux rondeurs et ce qui se passe dans la dictature de la minceur. Mais dans un premier temps, c’était par rapport aux sous. » (allomusic.com, 12/04/11)

En 2009, Juliette décide de plancher à nouveau sur sa carrière musicale et commence à composer plusieurs titres pour enregistrer sa première maquette.

Une fois terminée, elle envoie ses maquettes à quelques personnes dont Alain Souchon qui, séduit par le projet, en parle à sa maison de disques. L’affaire n’aboutit malheureusement pas…

Jusqu’au jour où Juliette Katz signe chez AZ.

« Je suis allée rencontrer Laurent Manganas, qui est un des directeurs d’AZ par le biais de mon père. Il a bien accroché sur ce que je fais. Ensuite, on a présenté ce que je fais à Valéry Zeitoun. » (Vivelesrondes, 2010)

En savoir plus sur Juliette Katz

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production