/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 07-03-12

Julien Doré remporte la Nouvelle Star 2007

Julien Doré - Quai Baco

Julien Doré naît le 7 juillet 1982 à Alès dans le Languedoc-Roussillon et grandit à Lunel.

Il est l’arrière-arrière-petit-neveu de Gustave Doré, célèbre illustrateur du XIXème siècle.

« Gustave Doré était mon arrière-arrière-grand-oncle. Depuis que je suis gamin, je vis avec des livres plus grands que moi qu’il a illustrés : L’Enfer de Dante, la Bible, Gargantua, de Rabelais. Forcément, ça m’habite. » (marieclaire.fr, 2008)

A la maison, son père écoute en boucle de la musique classique. Julien est totalement plongé dans une atmosphère musicale dès son plus jeune âge entre sa tante, pianiste au Conservatoire de Cannes et de Nice et son grand-père musicien.

Les Beaux-arts

Côté études, après avoir obtenu son bac Littéraire, Julien se rend à Nîmes où il étudiera aux Beaux-arts pendants cinq années.

« En débarquant aux Beaux-Arts, je ne m’attendais pas à trouver autant de personnes fermées d’esprit. On ne tolère l’innovation, ni la sincérité dans ce milieu. J’en ai énormément souffert. Je rêvais de performances à la Marcel Duchamp et je me suis retrouvé au milieu de connards habillés comme des clowns. » (Vox pop, novembre 2007)

En parallèle de ses études, Julien fonde le groupe Dig Up Elvis avec Guillaume De Molina à la guitare, Céline « Linsay » au chant et au tambourin, Julien Francioli à la basse et Baptise à la batterie.

Lors de sa troisième année aux Beaux-Arts, Julien passe le casting pour la Star Academy avec un objectif particulier.

« Mon mémoire de troisième année portait sur le concept de l’art sur l’art. J’ai donc passé le casting de la Star Academy pour investir un espace de télé-réalité et le replacer dans mes études : les articles récoltés dans la presse régionale ont alimenté mon exposition de fin de diplôme et j’ai même passé une annonce pour le vendre sur eBay, comme j’aurais vendu une voiture. » (L’express, 11/06/08)

Julien Doré prend son pied à la Nouvelle Star

A sa sortie des Beaux-arts, Julien Doré enchaine les petits boulots et garde un souvenir plutôt marquant de son passage en tant que vendeur à Décathlon.

« J’ai vendu des chaussures chez Décathlon, où j’ai appris la différence entre une foulée supinatrice, une foulée pronatrice, une foulée universelle, et je me régalais à expliquer ça aux clients, qui évidemment s’en branlaient et voulaient juste une paire de chaussures. Il y a une technique qui consiste à regarder l’usure du talon et de l’avant pied et permet de comprendre quelle est sa foulée quand on court. » (Les inrockuptibles, 17/06/08)

En 2006, avec son pote Guillaume De Molina, il fonde un nouveau groupe, The Jean D’Ormesson Disco Suicide qui reprend des titres comme « Born To Be Alive » voir « Moi… Lolita » d’Alizée.

Quelques mois plus tard, Julien Doré entend parler d’un casting pour l’émission Nouvelle Star. Il décide de s’y inscrire mais pas du tout dans l’espoir de se faire connaitre.

« A l’époque, avec mon groupe Dig Up Elvis, on faisait des concerts dans des bars de Nîmes où l’on était payé en bières. Puis, au moment où je reçois mon ukulélé commandé sur Internet, j’entends parler de ce casting ‘’Nouvelle Star’’ à Marseille. J’y suis allé avec un autocollant de Dig Up Elvis sur mon ukulélé pour faire parler de mon groupe. Ce n’était qu’un plan de communication au départ. » (20 minutes, 10/05/07)

Julien est sélectionné, mais il hésite à se rendre au casting qui se déroule à Paris. Mais finalement, le challenge l’intéresse et il va tenter sa chance.

Jusqu’au jour où Julien Doré remporte la victoire et devient la Nouvelle Star 2007.

« Je suis encore étonné d’avoir gagné. En m’inscrivant dans cette émission, je ne savais pas moi-même vers quoi j’allais. Je dois avouer que j’avais des a priori sur la télévision, sur les images, sur la réalisation. Et en définitif, j’ai connu des grands moments de joie, j’ai eu cette possibilité de faire du live. » (programme-tv.net, 15/06/07)

En savoir plus sur Julien Doré

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production