/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 07-03-12

Joyce Jonathan s’inscrit sur MyMajorCompany

Joyce Jonathan - Quai Baco

Joyce Jonathan naît le 3 novembre 1989 à Paris.

Son père est architecte et sa mère directrice d’agence de voyage.

Le deuxième prénom de Joyce, « Bethzabée », a été choisi par sa maman qui lui chantait tout le temps « Besame Mucho » (« Bethzabée Mucho… »).

 

« Quand j’étais petite, très petite, je suis tombée dans la marmite de la folk. Et j’ai tout bu. Les chansons douces amères de Teri Moïse, le timbre de voix si particulier de Tracy Chapman, l’univers coloré de Peter Cincotti… La musique m’a gagnée sans même que je m’en aperçoive. J’ai composé ma première chanson dès l’âge de 5 ans, ça me paraissait tout naturel, aussi naturel que d’avoir des cordes de guitare ou des touches de piano au bout des doigts. » (DP, 2009)

Mais cette passion pour la musique, Joyce préfère la garde pour elle. Ses parents ne sont même pas au courant.

« Je n’ai pas annoncé à mes parents que je voulais faire de la musique parce que c’était un secret que je ne voulais partager avec personne. J’avais l’impression que si j’en parlais à qui que ce soit ça allait se perdre, et qu’on allait rentrer dans ce monde là qui était le mien, et où je ne voulais laisser entrer personne. J’avais l’impression qu’on pouvait me voler quelque chose, comme si ça pouvait détruire mon rêve. » (DP, 2009)

A 12 ans, Joyce prend des cours de chant en cachette. Mais qui à part ses parents peut payer la facture ? Contrainte et forcée, Joyce avoue son secret et fait ses aveux à papa et maman…

A l’école Alsacienne, elle partage ses goûts musicaux avec un de ses meilleurs copains, Benjamin Siksou. Les deux amis chantent ensemble, et donnent quelques concerts à l’école.

Son bac en poche, Joyce décide de poursuivre ses études en fac de psycho jusqu’au jour où, le 20 décembre 2007, elle s’inscrit sur le site de MyMajorCompany.

« J’ai eu deux ou trois rendez-vous avec des majors avant de m’inscrire sur le site. Mais j’ai pas démarché et recherché ça à fond auprès des maisons de disque. Je me retrouvais pas sur le site par dépit mais parce que je trouvais que c’était un nouveau concept intéressant. » (Tomcast, 2008)

En 6 mois sur le site, Joyce Jonathan atteint les 70 000 euros nécessaires à la production de son album.

En savoir plus sur Joyce Jonathan

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production