/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 27-02-12

Irma s’inscrit sur MyMajorCompany

Irma - Quai Baco

Irma naît en 1989 à Douala au Cameroun. Au milieu d’une famille de mélomanes, la jeune Irma est tout de suite plongée au cœur de la musique.

« Nous sommes tous musiciens chez moi, mon père est guitariste, ma mère est choriste mon frère et mes sœurs sont pianistes. Du coup je chante depuis que je suis toute petite. » (journaldelacomedie.com, 03/07/10)

A 7 ans, intriguée par la musique classique, Irma commence à prendre des cours de piano.

« A 12 ans, j’ai trouvé la guitare de mon père qu’il avait acheté pour s’y remettre et du coup, j’ai décidé de m’y mettre par curiosité et du coup, je ne l’ai jamais lâché. » (From Paris, 04/11)

Pour accompagner les mélodies qu’elle compose, Irma écrit quelques textes en français puis naturellement, l’anglais reprend le dessus. Mais en 2003, Irma se rend à Paris avec ses sœurs afin de poursuivre ses études.

C’est un nouveau départ pour Irma qui découvre ainsi une nouvelle culture. Elle se passionne pour Ben Harper et son album « Live from Mars » et « Change The World » d’Eric Clapton.

Le 12 janvier 2006, Irma est devant sa télé et regarde l’émission culte de Nagui, Taratata. Matthieu Chedid et Camille sont en duo. Ils interprètent « Au suivant » de Jacques Brel. Pour Irma, c’est le déclic.

« J’avais adoré leur reprise. Je me suis empressée d’en chercher les accords. Je voulais absolument qu’une amie voit ça donc j’ai mis la vidéo sur YouTube dans l’optique de la retirer trois jours après. » (you-s.fr)

Mais la vidéo commence rapidement à avoir son petit succès. Les internautes laissent des commentaires qui encouragent Irma à poster de nouvelles chansons avec entre autres des reprises de Michael Jackson, Norah Jones

Jusqu’au jour où, en 2008, elle s’inscrit sur MyMajorCompany. C’est Michael Goldman, l’un des fondateurs du site Internet qui la contacte.

« Michael Goldman cherchait une guitariste pour accompagner Joyce Jonathan sur scène. Il avait vu à travers mes vidéos que je jouais de la guitare. En contrepartie, j’ai pu enregistrer quatre de mes chansons dans leur studio d’enregistrement. A l’écoute de mes compositions, ils ont décidé de m’inscrire sur le site de leur label communautaire. » (nostendresannees.com, 02/11)

48 heures seulement après son inscription, Irma a 416 producteurs qui lui permettent de réunir les 70 000 euros nécessaires pour réaliser l’album.

En savoir plus sur Irma

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production