/// CHRONIQUES
Date d'ajout : 27-11-17

Foé – « EP »

Véritable découvreur de talent, Tôt ou Tard ne s’est encore pas trompé avec cette nouvelle recrue. Découvert il y pratiquement 1 an au travers de vidéos YouTube, Foé nous bouleverse de son phrasé atypique et de sa chanson française remise au goût du jour. Brut et tranchant dans son approche, le français nous propose un premier EP humble et brillant.

Foé - « EP » : La chroniqueMélange de piano et de sonorités électroniques, voilà ce qui nous accueille sur un premier titre où le français pose, sur un flow puissant, sa voix grave et rocailleuse. Voix râpeuse aux R roulants, il nous délecte d’un « Coma Idyllique » au confin de la pop et du rap dans un écrin chanson française à l’authenticité rare. Foé à l’image de Stromae ou de Tim Dup fait descendre la langue de la rue dans une chanson française pleine d’une énergie retrouvée aux contours tranchants. Synthétisant une jeunesse biberonnée à une électro brillante, il nous fait retrouver la puissance d’un texte sur un background sobre et coupant.

Dessinant, sur « Alors Lise », une composition où les refrains et les couplets se mélangent dans une construction en forme de boucle intemporelle qui finit par nous hypnotiser de sa rythmique prenante, Foé nous fiche la chaire de poule. Il touche ici l’essence même de son art dans un titre excessivement bien tourné. Puisant dans le rap cette énergie qu’on ne retrouve maintenant plus dans une variété française de plus en plus lissée, Foé tape du poing sur la table avec un art assumé de la provocation. On est vite subjugué par cette approche simple et diablement addictive.

Beaucoup plus sombre sur un « Running » au faux air de Woodkid, nous prouve la capacité rare de cette pépite pop. Le français dessine une pop noire et violente qui ne sombre jamais dans la caricature. Usant avec parcimonie d’une musique à la grandiloquence discrète et vite addictive, il nous emporte dans un univers à l’électro pop diablement prenante. Capable par la suite de nous proposer un « Bouquet de pleurs » à la sobriété piano/voix brutale et tranchante, le français prouve une nouvelle fois son atypisme et sa volonté de créer son propre univers loin d’une approche commerciale.

Sans filet sur ce dernier titre, il pose son texte puissant et tranchant dans un tout à la sobriété touchante et tranchante. Jouant sur les nuances comme l’a inventé Brel, il pose son texte dans un tout envoûtant ne respectant aucun tempo, ne respectant aucun beat. Le français se plaît à revenir à cette simplicité pour mieux mettre en avant un texte ciselé à la poésie pragmatique qui s’épanouit pleinement dans cette approche rare.

Véritable bijou pop, ce premier EP est un avant-goût d’un album déjà enregistré qui risque fort d’envoyer du bois. Puissant, énergique et sobre, le français cumule les qualités et nous impressionne de son savoir faire dans un style qui n’appartient qu’à lui. Mélangeant approche rap et chanson française clamée, Foé dessine avec virtuosité le futur de la scène française avec une violence contenue très addictive. À l’image de son époque, Foé transpire une poésie pragmatique et puissante dont il agrémente avec finesse des titres au brillant impressionnant.

Arnaud Le Tillau
arnaud.letillau@quai-baco.com


Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production