/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 11-04-12

Emilie Simon remporte une Victoire de la Musique

Emilie Simon - Quai Baco

Emilie Simon naît à Montpellier le 17 juillet 1978.

Dès son enfance, Emilie est bercée par la musique. Il faut dire qu’avec un père ingénieur du son et une mère musicienne, il difficile d’y échapper !

Du coup, Emilie se retrouve très souvent à Montpellier, dans le studio de papa où les jazzmen défilent pour enregistrer leurs albums pendant qu’Emilie s’endort doucement sur la console.

« Je connais ce qu’est un studio depuis que je suis toute petite, je n’ai donc pas eu de surprise, je sais comment ça marche. C’est un monde où j’ai plus de facilité à évoluer vu que je connais le contexte depuis ma plus tendre enfance. » (Zicline, 2003)

A l’âge de 7 ans, ses parents l’inscrivent au Conservatoire de Montpellier. Ces 7 années passées au Conservatoire sont difficiles pour la jeune Emilie qui a des difficultés à apprécier la musique avec autant de rigueur et de discipline.

Adolescente, Emilie Simon intègre un groupe de rock dans lequel elle fait ses premières gammes.

« Je me suis éclatée, mais le problème du rock c’est qu’il faut un groupe. Et le problème des groupes c’est que c’est aléatoire, il y en a toujours qui s’en vont. Mais c’est vrai que j’aurais pu faire du rock, j’en ai fait, j’ai adoré. » (Rock, mai 2003)

A 20 ans, la montpelliéraine débarque à Paris pour suivre des études de musicologie à la Sorbonne.

« La journée, j’étais plongée dans la musique médiévale, les harmonies et l’histoire de la musique. Le soir, j’allais en club découvrir la musique électronique. J’avais pas mal de copains DJ’s et je faisais de petites improvisations vocales. Pendant environ trois ans, je suis beaucoup sortie. » (Muze, mars 2006)

Après ses expériences dans la musique électronique, Emilie Simon décide de retourner à ses bases, à savoir la musique contemporaine. Dans cet univers, on retrouve beaucoup d’artistes qui l’ont influencé notamment Pierre Henry, Pierre Schaeffer et Yannis Xenakis.

Après sa maîtrise de musicologie, Emilie s’inscrit à l’IRCAM (Institut de Recherche Coordination Acoustique/Musique). Toutes ces expériences dans le domaine musical l’aide à forger son propre son.

En 2003, on retrouve son univers dans son premier album éponyme. Auteur, compositeur, arrangeur, elle a tout supervisé à l’exception du mixage réalisé par Markus Dravs (Björk).

Avec cet album, Emilie Simon espère pouvoir convaincre le public de pénétrer dans univers. Jusqu’au jour où, en 2004, Emilie Simon remporte la Victoire de la musique dans la catégorie « Album électronique ».

Cette récompense permet à Emilie d’être connue et reconnue comme une artiste de talent.

En savoir plus sur Emilie Simon

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production