/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 08-03-12

Elodie Frégé remporte la Star Academy 2003

Elodie Frégé - Quai Baco

Elodie Frégé naît le 15 février 1982 à Cosne-sur-Loire dans la Nièvre.

Sa mère est une ancienne secrétaire trilingue reconvertie dans l’esthétique et son père est attaché de direction dans une clinique privée, amateur de Georges Brassens qu’il fait découvrir très jeune à sa fille.

Le grand-père d’Elodie était accordéoniste professionnel à Paris.

A 5 ans, la jeune Cosnoise s’inscrit à ses premièrs cours de danse à Saint en Puysaye puis à Donzy. Elle chaussera les ballerines pendant 12 années.

En 1994, Elodie Frégé intègre les cours de Guy Tel à Cosne-sur-Loire qui lui permettent de participer à de nombreux spectacles en tant que danseuse.

Quatre ans plus tard, Elodie participe au spectacle annuel de sa ville, « Nuits du Vieux Château ». A la fin du show, Guy Tel et ses camarades lui demandent de chanter une chanson devant le public. Elodie s’exécute. Le public ainsi que son prof de danse succombent rapidement à sa voix.

« Adolescente, j’avais un don pour la BD et je m’étais renseignée pour faire l’école de la bande dessinée d’Angoulême. J’ai aussi voulu être animatrice radio et styliste : ado, je dessinais des tissus. Quoi qu’il en soit, je souhaitais bosser dans un domaine créatif. Je viens d’une famille d’artistes, mon oncle faisait des décors de Cinéma. » (imaginetonfutur.com)

A seulement 16 ans, Elodie obtient son baccalauréat littéraire avec une mention Bien et un 17/20 en philosophie. Elle décide de s’inscrire en fac d’anglais à Dijon pour faire plaisir à ses parents.

« Mes parents me voyaient faire des études longues, mais moi j’ai toujours voulu faire un métier lié à l’art. Quand je me suis retrouvée à Dijon, j’ai fais une mini dépression et j’ai quitté la fac sans le dire à mes parents. A la rentrée, je leur ai dis que j’allais travailler pour me payer une école de spectacle à Paris. » (Journal de la Haute Marne, 29/02/08)

Afin de payer ses études, Elodie bosse comme secrétaire dans une clinique et travaille plusieurs mois au Mc Donald du coin.

Mais en 2003, la musique vient bouleverser la vie d’Elodie. En juin, un ami lui demande de remplacer la chanteuse de son groupe à Montpellier. Elodie accepte et prend rapidement goût à son nouveau statut de chanteuse.

Poussée par des amis, elle passe le casting de la Star Academy et franchit une à une les marches qui la mènent au Château de Dammarie-lès-Lys. Jusqu’au jour où, le 20 décembre 2003, Elodie Frégé remporte la troisième édition de la Star Academy face à Michal.

Généreuse dans l’âme, Elodie partage les 100 000 euros de gain avec son dauphin.

« Je ne me suis jamais sentie très à l’aise dans l’émission, au sein du groupe. J’avais le sentiment de ne rien prouver. Je ne pouvais pas montrer que j’aimais la poésie, la littérature. J’ai sans doute partagé la somme d’argent gagnée avec Michal, le finaliste, parce que je n’assumais pas la victoire. » (Le Parisien, 28/09/06)

En savoir plus sur Elodie Frégé

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production