/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 21-02-12

DJ Zebra est repéré par Ouï FM

DJ Zebra - Quai Baco

DJ Zebra, alias Antoine, est guitariste depuis ses 9 ans. A 18 ans, c’est à Cambrai qu’il monte son premier groupe de rock.

Mais c’est depuis tout petit qu’Antoine est accro à la musique. Gamin, il mixait déjà lors des boums de ses parents et à treize ans il faisait ses premières mix-tapes avec deux platines cassettes !

En 1993, il rejoint un groupe de funk rennais, Demain les Poulpes.

« On jouait du P-funk disco, avec une attitude punk. J’étais déguisé en caniche, le bassiste était dans un robot, on avait un poulpe gonflable géant, sur lequel on simulait des rapports sexuels. On avait invité « Les Nains de Jardin », groupe phare rennais, qui ont montré leur bite. Et malgré tout ça, j’ai réussi à séduire une très jolie femme dans le public, que j’ai épousé 2 ans après. » (musiqueados.fr)

En parallèle de son aventure avec ses amis céphalopodes, Antoine rejoint le groupe Billy Ze Kick dont il devient le bassiste.

« Billy Ze Kick, c’était la colonie de vacances, on n’était pas destiné à devenir numéro 2 du top 50. Ça parlait de champignons de pétards, de jeux de rôles, des trucs super intimistes. » (musiqueados.fr)

En 1994, le groupe Billy Ze Kick se sépare. Dj Zebra forme le groupe Les Raggamins où il y officie en tant qu’auteur, compositeur, chanteur et bassiste.

En 1997, Antoine est programmé aux Transmusicales de Rennes. C’est à partir de ce moment-là que commence à naître en lui une vocation de DJ.

5 ans plus tard, c’est le Pulp, célèbre boîte de nuit située sur les Grands Boulevards à Paris, qui l’embauche comme Résident. C’est durant ces deux années parisiennes que DJ Zebra commence à réaliser ses premiers bootlegs.

« Quand j’ai commencé à faire des bootlegs, c’était le tout début de la période des groupes dansants comme Franz Ferdinand, Bloc Party, The Rakes, Radio Four, … J’étais déjà DJ de rock et j’avais besoin de plus de morceaux rock pour faire danser la salle. Et j’ai décidé de faire mes propres versions de tubes comme pour ‘’Anarchy in the UK’’ des Sex Pistols, j’avais besoin de donner un coup de techno dedans ! » (oc-tv.net)

Jusqu’au jour où DJ Zebra est repéré par Ouï FM. Diffusés à partir de 2004 de manière quotidienne, les « Zebra Mix » deviennent une référence musicale à part entière.

En savoir plus sur DJ Zebra

Copyright : SARL 40A Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com