/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 11-04-12

Diane Dassigny devient la femme de Mozart

Diane Dassigny - Quai Baco

Diane Dassigny naît le 12 novembre.

Actrice, comédienne, voix off et chanteuse, Diane a de nombreuses cordes à son arc.

Son apprentissage débute dès l’âge de 6 ans lorsqu’elle s’inscrit au Conservatoire du 6ème arrondissement de Paris.

Au programme : piano, violon, danse classique, modern jazz, claquettes et chorale.

En avant les castings

La jeune Diane est passionnée par les Arts du Spectacle et décide de s’inscrire à l’Ecole des enfants du spectacle. Durant ses études, elle est sélectionnée parmi tous les élèves afin de participer à des castings.

« Un directeur de castings est venu dans mon collège. Ils ont gardé les photos de classe des élèves et j’ai fait partie des sélectionnés pour faire un casting. C’est là que je me suis aperçue que c’était vraiment la comédie que je voulais faire. » (13 minutes tous courts, 2008)

Son premier rôle, elle l’obtient donc, en interprétant Judith dans le court-métrage « C’est où la vie? » réalisé par Serge Pescetelli.

L’année suivante, à tout juste 14 ans, Diane Dassigny interprète Sophie dans son premier téléfilm « La colline aux mille enfants ». Ce n’est pas la seule à faire ses débuts à la télévision puisqu’au casting, on y retrouve un tout jeune comédien, Guillaume Canet.

Deux ans plus tard, Diane obtient son baccalauréat avec mention et décide d’intégrer l’école d’art dramatique Périmony.

« Après mon bac, à 16 ans, je suis entrée à l’Ecole Perimony et j’ai joué dans ma première pièce On ne badine pas avec l’amour mise en scène par Jean-Claude Brialy. » (ecrannoir.fr, 2010)

Théâtre, cinéma, télévision

En parallèle, Diane Dassigny intègre Hypokhâgne au Lycée Fénélon. Force est de constater que les tournages s’accumulent pour la jeune actrice et il devient difficile pour elle de trouver le temps nécessaire pour se rendre à la rue de l’Eperon. Elle poursuit néanmoins des études de philosophie à la Sorbonne où elle prépare une maîtrise avec pour thème principal « La religion dans le théâtre de Paul Claudel ».

Tout au long de son aventure en tant que comédienne, Diane rencontre les plus grands acteurs comme Lambert Wilson, Jean-Pierre Mocky, mais aussi d’autres comme Annie Cordy et Véronique Genest ! En effet, la jeune inspectrice Alice Lejeune présente dans Julie Lescaut, c’est bien Diane !

Et pourquoi pas la musique ?

Malgré toutes ces expériences sur les planches et devant les caméras, Diane Dassigny continue de s’intéresser de près à la musique tout en commençant à plancher sur ses propres compositions.

A la suite d’un casting, elle décroche le rôle de Lili dans Les aventures de Simon et Gunther Stein, une comédie musicale tirée du premier album de Daniel Balavoine. Malheureusement pour les fans de Daniel, la préparation du spectacle avorte avant même d’être sur scène.

Diane n’abdique pas pour autant. De 2007 à 2009, elle incarne La petite sirène dans la comédie musicale qui se joue au Théâtre de Paris.

La chanteuse blonde n’a cependant pas encore obtenu le grand rôle qui lui permettra de se révéler au grand public. Jusqu’au jour où Diane Dassigny devient Constance Weber, la femme de Mozart.

« J’ai passé une audition pour être la doublure d’Aloysia Weber. Quand Dove Attia est arrivé, il m’a demandé de passer le casting de Constance. Et au bout du compte, j’ai repris complètement le rôle de Constance. » (Projet Diane, 2010)

Le succès de la comédie musicale Mozart l’Opéra Rock est impressionnant. Dès la fin de la tournée, Diane profite de cet engouement pour lancer sa carrière solo.

En savoir plus sur Diane Dassigny

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production