/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 09-02-12

Charlotte Gainsbourg chante l’inceste avec son père

Charlotte Gainsbourg - Quai Baco

Fille de Jane Birkin et Serge Gainsbourg, Charlotte naît à Londres le 21 juillet 1971. Ses parents lui choisissent un parrain aussi cosmopolite qu’elle : Yul Brynner, acteur américain aux origines suisse, mongole et russe.

Si Charlotte est bien franco-britannique, elle préfère le fromage au pudding.

« L’Angleterre, bizarrement, je n’arrive pas à me l’approprier, comme si je n’y avais pas droit. Jusqu’à 21 ans, je n’ai connu de Londres que la maison de mes grands-parents et celle de mon oncle. C’est une sorte de patrie sentimentale et lointaine, comme la Russie de mon père. » (Madame Figaro, mars 2004)

Elle ne se sent pas toujours très à l’aise dans une famille maternelle assez bourgeoise. Petite cousine française qui débarque dans la famille deux ou trois fois par an seulement, Charlotte Gainsbourg a toujours cultivé un fort accent français.

Cinéma Vs Musique

Ses parents se séparent en septembre 1980. Chez papa, elle découvre le cinéma sur écran géant.

« On se mettait dans son lit et il m’a passé très jeune les films les plus terrifiants qui soient, ‘’Carrie’’, ‘’Les dents de la mer’’, ‘’Shining’’, ‘’La nuit du chasseur’’. » (Libération, 28/08/06)

Chez maman, c’est plutôt vers la musique qu’elle se tourne en demandant à jouer au piano. Un loisir que lui avait toujours refusé papa, traumatisé par le souvenir des leçons exigeantes de son propre père.

Mon père, ce héros

En 1984, Charlotte intègre un pensionnat en Suisse, de son plein gré.

« J’avais envie d’une discipline, d’être cadrée. J’étais très libre et je voulais des contraintes. » (Paris Match, juin 2000)

« Autour de moi, ma mère, Bambou, ma sœur Kate avaient toutes fait de la pension et en avaient été très malheureuses. Ça me fascinait. J’ai peut-être eu l’envie de me faire plaindre… » (DS magazine, 11/01)

Mais la petite Charlotte devenue adolescente n’est restée qu’un an dans ce pensionnat « pas si affreux que ça ». Elle a changé de lycée pour apprendre le russe, la langue de ses grands-parents paternels.

Elle a toujours entretenu un rapport passionnel avec son père qui avait sur elle une aura très forte. Jusqu’au jour où, à 13 ans, elle chante « Lemon Incest » avec Serge Gainsbourg. La chanson provoque un tollé médiatique et lance la carrière de la petite Charlotte devenue star du jour au lendemain.

« ’’Lemon Incest’’, ça me donne la chair de poule. Je n’arrive pas à l’écouter souvent, mais je trouve que c’est vraiment réussi. Avec sa voix à lui et ce qu’il a su capter chez moi : une grande fragilité qui rend la chose charmante. » (Télérama, 11/08/06)

En savoir plus sur Charlotte Gainsbourg

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production