/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 30-03-12

Carl Barât s’installe en coloc avec Pete Doherty

Carl Barât - Quai Baco

Carl Ashley Raphael Barât naît le 6 juin 1978 à Basingstoke dans l’Hampshire au Royaume-Uni.

Papa Barât travaille dans une usine d’armement alors que Chrissie, sa mère, fait partie d’une communauté hippie et milite pour des causes telles que la Campagne pour le Désarmement Nucléaire.

Dès son enfance, le petit Carl est bercé au son des David Bowie et surtout des Beatles dont il devient complètement fan.

« J’ai volé à mon père la cassette Sgt. Pepper’s Lonely Heart Club Band. J’ai ensuite perdu la cassette et je finissais par avoir peur car à chaque fois qu’il écoutait de la musique, il s’énervait en la cherchant. Je ne lui ai avoué que vers 10 ans. Mon père avait aussi une guitare mais je n’avais pas le droit d’y toucher. Alors, j’attendais qu’il dorme pour m’entrainer tout doucement… » (Rosebuzz)

Les études, Carl va rapidement décider de les mettre de côté préférant profiter de la vie. Il se rend à Londres où il suit ses premiers cours de théâtre à l’université Brunel tout en continuant de taquiner la guitare qui devient son instrument de prédilection.

Carl Barât se lie d’amitié avec une certaine Amy-Jo Doherty qui décide de lui présenter son frère, un dénommé Pete.

« Quand on s’est rencontrés, on était deux vagabonds. Un peu largués mais sûrs de ce que l’on voulait. On a commencé un groupe pour le fun, rien n’était vraiment clair, mais on avait les mêmes rêves. Et ce n’était pas forcément devenir célèbres. » (rue89.com, 2010)

Les deux compères se cotoient régulièrement jusqu’au jour où ils décident de s’installer en colocation ensemble. Pete Doherty et Carl Barât fondent leur premier groupe The Libertines qui sort en 2001 son premier album, « Up the bracket ».

En savoir plus sur Carl Barât

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production