/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 24-04-12

Benoît Dorémus livre une guitare à Renaud

Benoît Dorémus - Quai Baco

Benoît Dorémus naît le 20 mai 1980 à Besançon.

Sa maman est conseillère d’éducation dans un collège et son père, directeur financier.

A l’âge de 5 ans, toute la famille de Benoît déménage à Avignon pendant 5 années avant de s’installer définitivement à Metz. C’est là-bas, aux côtés d’un camarade de collège qu’il apprend ses premiers accords à la guitare.

Le langage musical avant tout

Il intègre ses premiers groupes très rapidement. Mais la musique n’est pas sa principale préoccupation de l’époque. Ce qui intéresse le jeune étudiant ce sont les langues comme l’anglais et l’espagnol qu’il approfondit lors de nombreux voyages.

Tellement passionné par les mots et la littérature, Benoît Dorémus entame une licence en Arts du spectacle tout en travaillant sur un premier roman.

Assez lucide sur la piètre qualité de son œuvre, il décide de laisser tomber la littérature pour s’adonner à son autre passion qui au fur et à mesure des années prend de plus en plus d’importance : la musique.

A 21 ans, il se rend à Paris où son répertoire s’étoffe rapidement. Mais chanter seul, ce n’est pas pour lui. Il se met donc à la recherche de musiciens.

« J’ai commencé par mettre des annonces à la boulangerie : musicien cherche accordéoniste, mais ça n’a pas marché du tout ! Alors j’ai été voir un vendeur d’accordéons réputé, et là, derrière le comptoir, je me suis retrouvé face à un géant barbu genre l’ogre super gentil tout droit sorti du ‘’Seigneur des Anneaux’’ ! Il m’a passé deux numéros, celui de Denis Grare, l’accordéoniste de Bénabar, et celui de Richard. Le premier n’a pas répondu… j’ai donc aussitôt appelé le deuxième et c’est génial, Richard est un excellent musicien ! » (artobus.site.voila.fr, 27/08/05)

Son nouvel acolyte, Richard Posselt, à l’accordéon décide de lui présenter Franck Portal, bassiste. Le trio est formé et donne en 2003 son premier concert dans un bar parisien du 11ème arrondissement.

Jeune chanteur cherche producteur

Au printemps suivant, Benoît Dorémus sort son premier album autoproduit, « Pas en parler ».

L’album permet à Benoît de se faire un petit nom dans le milieu professionnel de la musique. Une personne en particulier est séduite par le style musical du Bisontin, il s’agit de Sarclo, chanteur Suisse et ex compagnon de route de Renaud. Sarclo invite Benoît Dorémus à chanter sur scène avec lui mais le chanteur suisse semble avoir une autre idée derrière la tête.

Jusqu’au jour où Benoît Dorémus se retrouve à livrer une guitare à Renaud en personne. Cette petite technique pour rencontrer l’une de ses idoles est venue de Sarclo.

« Un jour, Sarclo a trouvé une belle guitare de collection qu’il voulait offrir à Romane. Alors il l’a appelé avec une idée derrière la tête. C’est moi qui allais livrer la guitare. Le jour est arrivé, on s’est assis, on a discuté cinq minutes, j’ai réussi à lui refourguer mon album autoproduit. Il a commencé à le lire devant moi. Ça lui a plu au point qu’il a voulu me soutenir et puis il a tenu parole. J’ai apporté une guitare et je suis reparti avec un producteur. » (waxx-music.com, 2008)

En 2006, Renaud reprend la chanson « Rien à te mettre » sur son album « Rouge sang ». Il s’agit d’une chanson écrite et composée par Benoît Dorémus. L’année suivante, Benoît Dorémus sort son véritable premier album, « Jeunesse se passe » produit par son nouveau camarade musical, Renaud Séchan !

Un premier album suivi d’un second en 2010 intitulé « 2020 ». En 2011, c’est aux côtés de ses copains Alexis HK et Renan Luce qu’il part pour une tournée « Seuls à trois ».

En savoir plus sur Benoît Dorémus

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production