/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 20-02-12

Ben l’Oncle Soul fait son premier concert solo à l’Opus Café

Ben L'Oncle Soul - Quai Baco

Benjamin, alias Ben L’Oncle Soul, naît à Tours en 1985 d’un père martiniquais et d’une mère française.

Si aujourd’hui, Benjamin est devenu un passionné de musique, il le doit à une seule personne : sa maman.

 

 

« Ma mère est une grande passionnée de soul. A la maison, elle passait du Stevie Wonder, Sam Cooke, Otis Redding, Donny Hattaway, Aretha Franklin…. Ça m’a bercé. Quand elle est tombée enceinte de moi, elle s’est offert l’album ‘’Otis Blue’’, d’Otis Redding. Elle l’a écouté en boucle pendant neuf mois et je pense que j’ai quelques séquelles. Personne dans ma famille n’a de rapport avec la musique. Il y a que ma mère qui aime en écouter. Je tiens vraiment ça d’elle. » (lexpress.fr, 16/07/10)

Malgré son enfance bercée par la soul, Ben aspire à devenir professeur d’arts plastiques plutôt que musicien. C’est d’ailleurs lors des ses études aux Beaux-Arts de Tours que Benjamin intègre son premier groupe : le Fitiavana Gospel Choir.

« Un jour je suis passé devant une église et il y avait un groupe de gospel. J’ai écouté et je suis entré. J’ai intégré le chœur Fitiavana dans lequel j’ai chanté pendant deux ans. Tous les week-ends je faisais de la musique et des animations, c’était le moyen de gagner un peu d’argent et de former ma voix. » (lexpress.fr, 16/07/10)

Peu de temps après, Ben intègre un groupe de rap avec des potes mais très vite, l’envie de composer des morceaux pour son projet personnel le démange. Avec son pote, Emade, il réalise ses premiers titres. Ses morceaux se retrouvent sur Myspace à l’insu de son plein gré.

« C’est un pote à moi qui m’a monté un myspace, je n’avais jamais entendu parler de ça. Et il s’est mis à draguer les nanas avec mon myspace. Mais un jour, il est emmerdé parce qu’il a reçu un mail disant que c’était le manager de Laure Milan et qu’il aimerait beaucoup que je fasse les premières parties de Laure Milan à Paris. Il a été obligé de me mettre au courant qu’il avait monté ce myspace avec mes morceaux. » (Si La Soul, 2009)

Tout s’enchaine rapidement pour Ben l’Oncle Soul. Le 13 juin 2007, il fait la première partie de Laure Milan au Café de la danse à Paris. Le producteur de la chanteuse devient son manager et lui permet de faire la première partie de nombreux artistes : Raphael Saadiq, Musiq Soulchild, India Arie, Dwele.

Jusqu’au jour où Ben l’Oncle Soul fait son premier concert solo à l’Opus Café. Dans le public se trouve Sébastien Catillon (patron de Motown France). Ce dernier, séduit par la prestation de Benjamin, lui fait signer son premier contrat.

En savoir plus sur Ben L'Oncle Soul

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production