/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 16-04-12

Ariane Moffatt est claviériste de Daniel Bélanger

Ariane Moffat - Quai Baco

Ariane Moffatt naît le 26 avril 1979 sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, dans la petite ville de Lévis, juste en face de Québec entre Beaumont et Saint-Antoine-de-Tilly.

C’est plus précisément dans le quartier de Saint-Romuald qu’Ariane va passer les dix premières années de sa vie.

Peu de temps après, sa famille déménage à Montréal. C’est également dans la métropole Québécoise qu’Ariane commence à titiller le piano.

L’éveil musical

Adolescente, Ariane tient à jour son journal intime. Au même moment, la jeune québécoise découvre la musique de Tori Amos. Elle décide de s’en inspirer pour mettre en chanson les bribes de textes écrits dans son journal.

Après s’être mise à la guitare, elle va effectuer ses premiers pas sur scènes au lycée, quand un de ses professeurs lui propose de participer à une comédie musicale.

« Quand j’ai tenu le micro pour la première fois et que j’ai eu à me produire devant un public, ça a été un déclencheur. Ça a été physique. C’est chimique cette affaire-là, tu le sens ! » (joseelouise.com, 01/06/08)

L’école, les concours et la musique

Cette fois, c’est sur. Ariane Moffatt est faite pour la musique et elle souhaite coûte que coûte en faire sa vie. Du coup, en 1996, Ariane intègre la Cégep.

« Quand j’étudiais en jazz au Cegep, j’ai étudié le chant jazz. Le Cegep est un établissement équivalent à vos deux dernières années de lycée avant l’entrée à l’université. C’est à cette époque que j’ai appris le solfège. » (laguitare.com, 2006)

Dès sa première année au sein de l’établissement, Ariane Moffatt se fait remarquer en terminant finaliste du concours « Cégeps en Spectacles ». Cette performance lui permet d’obtenir la bourse de l’O.F.Q.J. (Office franco-québécoise pour la jeunesse) avec laquelle elle s’envole en France pour participer au Festival de Belfort.

Une fois son DEC (Diplôme d’études collégiales) en chant jazz en poche, Ariane intègre l’Université de Montréal pour y suivre des études en chant classique et en musique populaire.

Pendant cette période, elle en profite pour étoffer sa palette vocale en intégrant le groupe trip-hop 10 Zen. Elle s’inscrit également au concours « L’Empire des Futures Stars » où elle remporte le prix de la meilleure interprète.

Musicienne avant d’être chanteuse

En 2000, Ariane Moffatt abandonne ses études pour se consacrer à 100% à la musique puisqu’une opportunité se présente à elle : devenir la choriste de Marc Déry pendant sa tournée.

Elle y participe durant une année avant de rejoindre un nouveau groupe de musique, Los Gaminos.

Les collaborations, Ariane commence à les accumuler. Maintenant, elle recherche le déclic qui va lui permettre d’obtenir une certaine reconnaissance afin de la booster pour une carrière solo.

Jusqu’au jour où Ariane Moffatt est contactée pour devenir la claviériste de Daniel Bélanger. Ce dernier est l’une des figures majeures de la chanson québécoise. Pour Ariane, c’est un immense honneur d’accompagner un tel artiste d’autant plus qu’il l’invite à effectuer ses premières parties.

« Daniel Bélanger est notre plus grand auteur : un artiste incroyable. Il m’a fait faire les premières parties comme je commençais à réaliser mon album parallèlement. Je jouais mes trois chansons à la guitare puis je posais la guitare et je rejoignais mon clavier avec lui. A un moment donné, certaines personnes du public ont commencé à me connaître. C’est ainsi que j’ai décidé de me consacrer totalement à mon album. » (laguitare.com, 2006)

Il n’en faut pas plus pour inciter Ariane Moffatt à se lancer dans l’enregistrement de son premier album, « Aquanaute ». Cet opus sort au Québec en 2002 et se vend à plus de 120 000 exemplaires.

En savoir plus sur Ariane Moffatt

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production