/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 09-03-12

Aloe Blacc devient ami avec Oh No

Aloe Blacc - Quai Baco

Aloe Blacc naît le 7 janvier 1989 dans le comté d’Orange, en Californie.

Son vrai nom est aussi original que son pseudo de scène : Eghert Nathaniel Dawkins.

Ses parents sont d’origine panaméenne.

A cinq ans, Aloe Blacc découvre l’univers hip-hop par la danse.

« En 1984, j’ai commencé à faire du break dans mon quartier et depuis je suis toujours resté dans le hip-hop. Quand j’ai eu 7 ou 8 ans, j’ai arrêté de danser pour me mettre au rap et depuis ce jour je n’ai pas arrêté d’écrire. » (hiphopcore.net)

Petit à petit, il s’immerge dans le milieu. Un jour, ses potes graffeurs lui présentent un DJ qui sort une mix-tape et aurait besoin d’un MC. Son nom : DJ Exile. Nous sommes alors en 1995, les deux hommes s’apprécient et montent rapidement un groupe baptisé Emanon.

« Le nom Emanon vient d’un morceau que j’ai fait il y a longtemps. J’ai grandi en jouant de la trompette, j’adore Dizzy Gillepsie, le fameux trompettiste, et il avait fait un morceau un jour et ne trouvant pas de nom il l’avait appelé  »Emanon » qui est  »No name » à l’envers. Un jour, je n’avais pas de titre pour un morceau donc je l’ai également appelé  »Emanon ». Exile a écouté le morceau et quand je lui ai dis le nom du morceau il l’a trouvé bon et m’a dit qu’on devrait le prendre comme nom de groupe. » (90bpm.net, 2002)

La collaboration est fructueuse. En 1997, le groupe sort un premier maxi, « P.S.I », suivi d’un deuxième l’année suivante, « Acid 9 ».

En 2001, Aloe Blacc obtient son diplôme à l’University of Southern California.

« J’ai fait des études de communications et de psycho-linguistique c’est-à-dire le développement du langage. J’ai également beaucoup étudié tout ce qui touche aux sociétés secrètes, les théories conspirationnistes, le nouvel ordre mondial, la façon dont le monde évolue. » (90bpm.net, 2002)

En parallèle, le groupe Emanon fait toujours ses gammes dans le hip-hop. Il sort « Imaginary Friends », un album autoproduit en 2001 puis un EP, « Anon & On », en 2002. Le succès a du mal à démarrer jusqu’au jour où, en 2004, Aloe Blacc se lie d’amitié avec Oh No et entame une collaboration artistique d’un autre niveau.

« J’ai fait la connaissance d’Oh No et ensuite j’ai rencontré Medaphoar, Wildchild, DJ Romes lors d’une tournée en Europe. On est passé par l’Allemagne, la France, la Belgique, la Pologne et la Suisse. Après, on est rentré aux États-Unis et j’ai commencé à faire des morceaux avec Oh No. » (abcdrduson.com)

La carrière d’Aloe Blacc se lance. Il sort son premier album « The Waiting Room » en 2005 et signe l’année suivante chez Stones Throw Records, le label indépendant fondé par Peanut Butter Wolf.

En savoir plus sur Aloe Blacc

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production