/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 03-04-12

Alicia Keys emprunte une intro à Frédéric Chopin

Alicia Keys - Quai Baco

Alicia Augello-Cook, alias Alicia Keys, naît le 25 janvier 1981 à Harlem, un quartier de New York.

Ses parents, Terri Augello et Craig Cook se séparent alors qu’Alicia est âgée de deux ans.

Elle choisit de vivre avec sa mère.

Ensemble, elles déménagent dans Hell’s Kitchen, à proximité de Time Square.

« J’ai grandi avec ma mère dans un petit appartement. J’ai vu des choses très dures dans mon quartier de Manhattan, sur la 42ème Rue, la drogue, la prostitution… Mais aussi Broadway, les lumières, le rêve. J’ai vite compris quelle route je voulais prendre. » (Le parisien, 27/03/08)

Tout pour la musique

A 4 ans, Alicia fait sa première apparition à la télévision dans la série « Cosby Show », mais ce n’est qu’un court passage devant la caméra puisque la jeune Alicia n’a qu’une envie : faire de la musique.

C’est à 7 ans qu’elle se met pour la première fois derrière un piano où elle apprend les classiques comme Beethoven, Mozart ou son petit chouchou, Chopin.

A ses 12, Alicia Keys intègre la Professional Performing Art School qui lui permet de travailler intensément sa culture musicale. Deux ans plus tard, elle compose sa première chanson, « Butterfliz » (que l’on retrouvera sur son premier album).

L’adolescente fait preuve d’une très grande maturité, elle ne tombe pas dans les pièges de la drogue comme certains de ses amis.

« Heureusement que j’avais ma mère, qui était comme un repère dans ma vie de tous les jours où beaucoup de mes amis livrés à eux-mêmes ont mal tourné. Quand je voyais le mal qu’elle se donnait pour me payer des leçons de piano, je ne pouvais pas me laisser aller à faire des conneries, sans réfléchir à la portée de mon comportement. » (Jalouse, mars 2005)

De Dr. Doolittle à Frédéric Chopin

En 1997, Alicia sort diplômée de la PPAS et se rend à Columbia pour poursuivre ses études.

3 mois d’études et puis s’en vont. Alicia préfère se consacrer pleinement à la musique et commence à se produire sur des scènes locales, seule, au piano.

Elle signe avec le label Columbia Records et enregistre plusieurs chansons pour des bandes originales de films. On la retrouve notamment sur la BO de « Men in Black » avec la chanson « Dah dee Dag (Sexy thing) », le film « Shaft » avec son titre « Rock with U » mais aussi le mythique « Dr. Dolittle 2 » où elle interprète le titre « Rear View Mirror ».

Malheureusement, aucun de ces morceaux ne permet de révéler la jeune chanteuse au très grand public. Jusqu’au jour où Alicia Keys emprunte une intro à Frédéric Chopin pour son premier single, « Fallin’ » (« Nocturne N°20 en Do Mineur » de Chopin).

Le titre, paru sur son premier album solo « Songs in A Minor », est un véritable carton et l’album se vend à plus de 12 millions d’exemplaires.

En savoir plus sur Alicia Keys

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production