/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 14-02-12

Aaron envoie une chanson à Philippe Lioret

Aaron - Quai Baco

Le groupe Aaron se compose de Simon Buret et d’Olivier Coursier.

Simon Buret est né en 1981. Sa mère est française et son père américain.

« Mon père est né à New York. Maintenant il voyage un peu mais il est aux Etats-Unis. J’ai fait des allers/retours aux Etats-Unis et en Angleterre. » (madeinavignon.com, 02/05/08)

Simon entame des études afin d’être acteur à l’école Acting International.

Olivier Coursier, de son côté, est né le 11 février 1974 à Brétigny.

Plongé dès son enfance dans le monde de la musique, il rejoint dès 2000 le groupe Mass Hysteria dans lequel il est clavier et guitariste puis sampleur. Son premier concert avec le groupe, c’est à Pary-Bercy en ouverture de Korn.

« Le coup de foudre »

C’est en 2004 que nos deux loupiots se rencontrent. Simon est invité par une amie, Vanessa Filho, à passer chez Olivier qui travaille sur plusieurs projets dans son home-studio parisien.

Olivier : « Vanessa travaillait sur un projet en anglais. J’entendais souvent parler d’un Simon qui l’aidait pour la prononciation ou pour traduire les textes. Ce Simon en question était intéressé pour assister aux sessions de studio. Il est donc venu chez moi. C’est la première fois qu’on s’est vu. Il n’arrêtait pas de dire à Vanessa ‘’cette session, essaie de la faire comme ça ou comme ça’’. Elle en a eu marre et lui a demandé de prendre le micro. Il s’est entendu chanter pour la toute première fois. » (lagazettedeberlin.de, 13/09/07)

Olivier tombe alors sous le charme, non pas de Simon, mais de son timbre de voix. Les deux compères décident de collaborer ensemble sous le nom d’Aaron.

Au bout d’un an, c’est une vingtaine de chansons que le duo a créé et réalisé. On retrouve d’ailleurs le titre « Little Love » de Aaron sur la bande originale du film « Dans tes rêves » de Denis Thybaud.

Ils vont bien, on ne s’en fait pas

Mais c’est grâce à un autre film que la carrière d’Aaron va prendre une tournure inattendue.

Quelques semaines plus tard, Simon Buret passe des essais en tant qu’acteur pour jouer dans le film « Je vais bien, ne t’en fais pas » de Philippe Lioret (une adaptation du roman éponyme d’Olivier Adam).

Jusqu’au jour où, Aaron fait parvenir une chanson au réalisateur, « U-Turn (Lili) ». Philippe Lioret décide non seulement d’intégrer cette chanson à la bande originale mais d’en faire un thème récurrent. Il rebaptise également le nom de l’héroïne en « Lili » (interprétée par Mélanie Laurent).

Olivier : « La chanson s’est retrouvée dans le film grâce à Mélanie Laurent que je connais. En premier lieu, elle m’a proposé un rôle dans le film puis le réalisateur Philippe Lioret a voulu écouter une de nos maquettes. » (waxx-music.com)

Simon : « Lili existe vraiment, son surnom vient de Lili La Tigresse, dans Peter Pan. J’ai écrit la chanson dans une période de profond désespoir, et me rendre compte qu’elle parle aux gens, c’est aussi grisant qu’angoissant. » (Rolling Stone, février 2007)

En savoir plus sur Aaron

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production