/// BIOGRAPHIES
Date d'ajout : 05-03-12

113 sort Tonton du bled

113 - Quai Baco

Abdelkarim Brahmi-Benalla, a.k.a. Rim’K, Mokobé Traoré et Yohann ‘AP‘ Duport grandissent ensemble à Vitry-sur-seine. Ils sont inséparables, jusqu’à quitter l’école en même temps.

Rim’K : « On a quitté l’école vers 1995. A.P. et Mokobé ont essayé de décrocher un bac pro et moi un bac général, sans succès. On a à peu près jeté l’éponge en même temps. Entre ce moment-là et notre premier album, on n’a rien fait de concret. C’est-à-dire qu’on n’a pas travaillé, pas suivi d’études, le trou noir. » (rfimusique.com, 1999)

Sans perspective mais avec de la musique plein la tête, les trois copains décident de monter leur propre groupe en 1996. 113 naît ainsi dans une barre d’immeuble de Vitry-sur-Seine.

« On a tous les trois grandi au 113, rue Camille Groult. C’était important de choisir un nom qui nous ressemble. » (M6 Music Black)

Ils font partie du collectif Mafia K’1 Fry au même titre que Kery James, Rohff, Intouchable, Teddy Corona, Manu Key, Mista Flo, Selim du 94, Karlito, Rocco, OGB, DJ Mosko et Jessy Money.

Mokobé : « Nous avons été inspirés par les anciens rappeurs comme Public Enemy…Tout comme certains jeunes dans le ghetto se sont inspirés des anciennes gloires du foot ou de la boxe pour se lancer dans ces métiers-là. Nous, ce sont les sommités du rap qui nous ont influencés et inspirés. » (africahit.com, 09/09/06)

Rim’K, Mokobé et AP sont les premiers rappeurs à mettre autant leurs communautés en avant.

Rim’K : « Les rappeurs américains mettent de la soul, de la musique black. Nous c’est la même chose. On met du raï et de la musique africaine. » (Rap Mag, 2005)

« Dire qu’on est les représentants des jeunes des cités, c’est peut-être un peu gros, mais au moins de notre entourage, de notre communauté.» (liberation.fr, 31/12/99)

113, le groupe du quartier. Jusqu’au jour où, en 1998, il sort son premier EP : « Ni Barreaux, Ni Barrières, Ni Frontières ». Le maxi se vend à 50 000 exemplaires.

Encouragé par ce premier succès, ie groupe enregistre dans la foulée son premier album « Les Princes de la ville ». Dessus figure le single « Tonton du bled », véritable tube qui fera connaître le 113 à la France entière. L’album s’écoule à plus de 550 000 exemplaires.

En savoir plus sur Le 113

Copyright : Quai Baco Stimuli - Mentions légales - S'abonner - Contact Pro - contact@quai-baco.com - Quai Baco Production